Un hymne à l’enfant

Ifrane, à l’heure de l’enfance. La ville, ce week-end a abrité la première session d’un Forum très particulier exclusivement réservé à l’enfant. Ce dernier avait été créé le 15 novembre dernier à l’occasion de la journée nationale de l’information, et initié par l’UNICEF en collaboration avec l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) et le Club de la Presse.
Dans le cadre des activités du FME, ce premier atelier de réflexion-planification, placé sous le thème « Médias et droit de l’enfant », a vu la participation de nombreux journalistes et professionnels des médias.
Les différents participants ont débattu ensemble sur plusieurs questions se rapportant à la situation des droits de l’enfant au Maroc en vue de l’élaboration d’un plan quinquennal médiatique de sensibilisation2002-2006. Quatre ateliers de travail pour la cause de l’enfance : celui de la presse écrite, de la presse audio-visuelle, télévision et radio, et enfin celui de la presse multimédia. Lors de l’atelier de la presse écrite, présidé par M. Larbi Messari, ancien ministre de l’Information et de la Communication, la discussion a tourné autour de deux pôles : la situation de la presse écrite au Maroc par rapport à l’enfance et le manque de suivi des problèmes justement liés à l’enfance. Au terme de cet atelier, ce qui ressort essentiellement c’est que l’enfance dans la presse écrite, n’est pas assez prise en considération car c’est une matière qui n’est pas suffisamment consommable sauf lorsqu’elle est liée à des scandales (exemple : affaire de la petite Loubna à Oujda) ou encore lorsque le sujet est lié à une activité officielle comme dans le cadre d’un congrès international ou autre… En ce qui concerne cette première partie « diagnostic », de nombreux autres sujets ont été abordés, tels que le manque d’encadrement des enfants dans ce domaine mais aussi le manque de formation des journalistes en la matière. Lors d’une seconde phase, plusieurs propositions ont été émises : créer une cellule de formation pour les journalistes qui ont un intérêt particulier pour l’enfance, organiser des séminaires, avoir une section au sein de l’ISIC consacrée à l’enfance, inciter les médias à réserver une place plus importante et permanente pour l’enfant… Dans le domaine de l’audiovisuel, les participants ont proposé la multiplication d’émissions liées à l’enfance. Par ailleurs, la presse électronique a proposé la création d’un site propre au forum avec une base de données sur tout ce qui touche à l’enfance…
Au terme de ces rencontres, M. Alaoui Kébir, le représentant de l’UNICEF au Maroc a appelé les différentes composantes du pays à conjuguer leurs efforts dans une dynamique nationale et une mobilisation générale en faveur des enfants. Les participants au forum ont quant à eux, appelé à la promotion de l’enfance aux niveaux politique, économique, social, culturel et médiatique, du fait, que la question concerne l’équilibre de la société, sa sécurité et son avenir. L’esprit plein de projets et le coeur plein d’espoirs, les participants ont quitté les hauteurs d’Ifrane avec un avant-goût de réussite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *