Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME) : La Fédération adopte un nouveau mode de gestion

Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME) : La Fédération adopte un nouveau mode de gestion

Un nouveau président à la tête de la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME). L’assemblée élective de la FIMME a élu, mardi 21 décembre 2010 à Casablanca, Abdelhamid Souiri de «Tubes et profiles» à la présidence et ce pour un mandat de trois ans. Ainsi, M. Souiri succède à Moulay Youssef El Alami, actuellement président d’honneur de la fédération. Cette nouvelle élection s’inscrit dans le cadre de la restructuration de la FIMME. «Le mode de gestion  a été revisité avec l’introduction d’un nouvel organe qui sera chargé de déterminer les orientations stratégiques de la FIMME», a souligné le président sortant Moulay Youssef El Alami lors d’une conférence de presse tenue à cet égard. Et de poursuivre que «ce renforcement de structure dotera la fédération d’une stratégie adaptée au contexte actuel». En outre, cette nouvelle organisation s’est couronnée par l’introduction d’une nouvelle entité dénommée «Unions». Cette nouvelle structure est basée sur la réorganisation des neuf associations en trois unions à savoir l’Union de la métallurgie, l’Union de la mécanique et de l’électromécanique et celle des services liés à l’industrie. Par ailleurs, le secteur des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques enregistrent, depuis une dizaine d’années, une croissance annuelle moyenne d’environ 9%. «Le chiffre d’affaires du secteur a atteint 53 milliards DH en 2008, soit une croissance de 15% par rapport à une année auparavant», a indiqué M. El Alami, relevant que l’offre exportable contribue massivement à l’essor de cette industrie. Selon une étude élaborée par la FIMME, sur une base de donnée de 2008, les industries métallurgiques, mécaniques et électromécanique, viennent en 7ème rang dans les exportations du pays, et au premier rang dans les importations marocaines. Avec 7 milliards de dirhams exportés en 2008, les exportations contribuent à hauteur de 20% du chiffre d’affaires des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques. Le travail des métaux (60%), dont principalement la «Fabrication de constructions métalliques» et la «Fabrication d’articles métalliques divers», ainsi que la métallurgie (21%) sont les deux activités les plus représentées à l’export. Pour sa part, le total des exportations de produits finis et semi-finis du secteur s’élevait en 2008 à 5,4 milliards DH, dont 65% d’exportations de produits finis, principalement des produits divers d’équipement industriel, des tôles et des produits finis divers de consommation. Les exportations de débris, déchets et ferraille de fer, quant à elles, s’élevaient à 1,6 milliard DH en 2008, soit 22% du total des exportations du secteur. Parmi les grands axes sur lesquels mise la FIMME, on cite la formation. Le plan de formation sectorielle groupée interentreprises a ciblé environ 560 bénéficiaires dans 30 entreprises en 2008. Le budget prévisionnel de cette formation groupée pour 2010-2011 atteindrait 3,6 millions de dirhams contre 2,5 millions pour la période 2008-2009.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *