Actualité

Asment Temara se dote de nouvelles installations
Asment Temara se refait une beauté. C’est en effet, ce mardi 28 juin que l’usine située à Aïn Atik inaugure ses nouvelles installations. L’objectif n’est autre que d’augmenter la capacité de production d’Asment Temara, devenue filiale du groupe international cimentier Cimpor (Cimentos de Portugal) depuis 1996. Une capacité qui devrait atteindre 1,2 million de tonnes de ciment après être passée par une phase intermédiaire de 840.000 tonnes en mai 2000. Le budget alloué à ces nouvelles installations est de l’ordre de 600 millions de dirhams.

Architectes : report de l’élection du nouveau président du conseil national
Le nouveau président du conseil national de l’ordre des architectes devait être connu le week-end dernier. Mais sur demande de plusieurs architectes, cette élection a été reportée d’une semaine puisque si la coutume donnait un délai de huit jours après la tenue des élections du bureau dans les différentes régions du Royaume, la loi prévoit, quant à elle, un délai de quinze jours. Cette élection du nouveau président aura finalement lieu le vendredi 30 juin à 15h.

Batexpo 2005 anime le week-end à Agadir
Quatre jours sous le signe de l’immobilier à Agadir. En effet, du 23 au 26 juin s’est tenue la deuxième édition du salon du bâtiment, d’architecture et d’urbanisme Batexpo 2005. Organisée sous l’égide du ministère délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme en partenariat avec l’Ordre régional des architectes, cette manifestation a connu la participation d’organismes spécialisés, de promoteurs immobiliers et de professionnels du bâtiment nationaux et étrangers, notamment des exposants espagnols et italiens. Près de cent exposants ont participé à cette manifestation à travers des stands totalisant 5.000 m2 scindés en cinq sections : gros-œuvre (matériaux de construction, matériel de chantier), second oeuvre (menuiserie, quincaillerie, platerie, peinture, décoration et finition), équipements et matériels (chauffage, ventilation, plomberie, sanitaire), informations et  services (gestion et maintenance des bâtiments et promotion immobilière), et emploi et formation.

Les bidonvillois de douar Laâwamer recasés
Douar Laâwamer, célèbre bidonville de Aïn Aouda dans la préfecture de Skhirat-Témara, ne sera plus d’ici 2007. La première tranche de l’opération de recasement de ses habitants s’est déroulée la semaine dernière avec l’attribution des lots de terrains aux bénéficiaires. Quelque 451 familles ont bénéficié de cette opération qui s’inscrit dans le  cadre du programme national «Villes sans bidonvilles». Cette première tranche est constituée de 849 lots de 60 m2. Leurs baraques ont également été détruites. Il est à signaler que la deuxième tranche de ce projet, dont les travaux prendront fin en mars 2006, concerne, quant à elle, 351 lots. Le coût global de ce projet s’élève à 46,71 millions de dirhams.

Les lois de l’immobilier débattues à Tanger
Les opérateurs de l’immobilier de Tanger et les associations des fiduciaires du nord (AFINORD) ont tenu, jeudi à Tanger, une rencontre pour traiter des « Particularités juridiques et fiscales du secteur de la promotion immobilière ». Lors de cette manifestation, organisée en collaboration avec la direction régionale des impôts, les participants ont tenu à souligner l’importance particulière du cadre législatif, juridique, fiscal et comptable pour la protection du secteur de l’immobilier considéré comme le premier pourvoyeur d’emplois dans la région nord, notamment dans la ville de Tanger qui se  caractérise par une grande dynamique dans le domaine de l’immobilier.
Tout en relevant l’importance de l’arsenal juridique dont s’est doté le Maroc pour réglementer et maîtriser les relations entre opérateurs et administration, les professionnels du secteur ont tenu à faire remarquer la diversité des intervenants qui rend ardu l’application rigoureuse de la loi dans ce domaine.
Ils ont ainsi convenu de la nécessité d’entreprendre une réforme de la législation relative à l’organisation de la profession en vue d’assurer à ce secteur les conditions nécessaires pour jouer pleinement son rôle dans le développement. Ils ont également appelé les départements concernés à une révision du système fiscal relatif à la profession, revendiquant notamment une souplesse dans le paiement et le règlement des arriérés. Les participants ont également préconisé d’encourager les solutions de facilité de paiement en vue de prévenir les recours à la justice. Et d’estimer qu’une telle mesure s’impose avec acuité compte tenu de la grande contribution du secteur à la promotion de l’emploi et des grands besoins de la ville en logements, besoins estimés par les professionnels à 8.500 unités par an jusqu’à l’horizon 2022.

Dakhla : 187 familles recasées dans le lotissement Hay El Hassani
Des terrains du lotissement Hay Al Hassani ont été affectés pour le relogement de 187 familles occupant le camp « Al Ouahda » à Dakhla. Cette opération, la 6ème du genre depuis le début du processus de relogement des habitants de ce camp en avril 2004, s’inscrit dans le cadre des efforts  déployés pour la lutte contre l’habitat insalubre dans la ville. Les travaux de destruction des anciennes demeures des bénéficiaires au niveau du camp ont démarré, mercredi dernier, en présence des membres de la commission provinciale chargée du relogement de la population du camp «Al Wahda». Le nombre des ménages ayant bénéficié, au titre des opérations précédentes, de terrains au niveau de lotissement Hay El Hassani, qui compte plus de 1.600 lots, a atteint 573, dont 555 du camp « Al Wahda » et 18 du quartier « Lahrayte ».

L’agence urbaine de Taza s’intéresse à l’urbanisme de Taounate
L’agence urbaine de Taza a élaboré récemment une stratégie d’action de proximité destinée à la promotion du secteur de l’urbanisme dans la province de Taounate, à la restructuration de son espace urbain et au développement de ses potentialités économiques et sociales. Un document de cette institution indique que cette stratégie s’articule autour de la mise en place d’une politique de proximité, dont le résultat est la création d’une antenne de l’agence et d’un guichet unique répondant à la satisfaction des besoins des citoyens.
La nouvelle antenne a couvert en documents d’urbanisme la quasi-totalité des centres ruraux et urbains de Taounate. En vue de faciliter le traitement des dossiers et simplifier les règles de procédures administratives relatives à la construction, l’équipement et le partage du domaine foncier, l’agence a créé un guichet unique pour faire face aux demandes et exigences des entrepreneurs  et habitants de la province.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *