Actualité

Iskane Astafid : nouveau crédit du CIH

Le Crédit immobilier et hôtelier vient de présenter un nouveau produit. Il s’agit d’Iskane Astafid, une formule inédite de crédit au logement. Une formule qui permet aux clients du CIH d’acquérir un logement neuf ou ancien, une résidence secondaire, de construire ou d’acheter un terrain ou encore de réaliser des travaux d’aménagement, et ce avec un taux révisable et une échéance constante. Avec Iskane Astafid, la révision éventuelle du taux n’a aucune incidence sur le montant de l’échéance qui reste fixe. En effet, quelle que soit la variation du taux, l’échéance reste constante. En effet, si le taux baisse, c’est la durée du crédit qui diminue et si le taux augmente, c’est la durée du crédit qui s’allonge.

Errachidia : plus de 1200 permis de construire délivrés

L’Agence urbaine d’Errachidia a délivré 1215 permis de construire durant le premier semestre 2005, dont 1151 portant sur des petits projets et 64 sur de grands projets. Tous les dossiers ont été traités avec la souplesse et la simplification requises, a indiqué à la MAP le délégué provincial du ministère de l’Urbanise et de l’Habitat, Alaoui Hachimi, qui a précisé que depuis la mise en place de l’Agence urbaine à Errachidia, les demandes des permis de construire sont traitées dans un temps ne dépassant pas les 7 jours.
Il a signalé que l’agence, qui fait office de guichet unique, s’efforce de généraliser la couverture en documents d’urbanisme du territoire relevant de l’agence et de promouvoir les opérations de réhabilitation urbaine, de rénovation immobilière et de restructuration des quartiers et lotissements non réglementaires et dépourvus d’infrastructures. Et d’ajouter que l’agence a pour principales missions l’élaboration des études et la  planification urbaine et rurale, la gestion urbaine et le contrôle des  lotissements, morcellements, groupes d’habitations et constructions, en cours  de réalisation et l’assistance aux collectivités en matière d’urbanisme et  d’aménagement, ainsi qu’aux opérateurs publics et privés.

Conservation foncière : une permanence
pour les week-ends en été

En plus du traitement particulier réservé aux Marocains résidents à l’étranger (MRE) au sein des services de la Conservation foncière pendant les jours ouvrables, l’Agence nationale de la Conservation foncière, du cadastre et de la cartographie a institué une permanence tous les samedis de 8h30 à 16h30 durant les mois de juillet et août. L’objectif en est essentiellement de faciliter toutes les transactions, notamment immobilières, qui s’effectuent durant ces mois d’été.

Le projet de loi sur l’aménagement du
Bouregreg adopté au Parlement

La session d’avril de l’année législative 2004-2005 de la Chambre des conseillers a été marquée par l’adoption de plusieurs textes législatifs portant sur les secteurs administratifs, des infrastructures de base, des projets structurants, des banques, de la santé et du commerce.
Parmi eux se trouve le projet de loi relatif à l’aménagement de la vallée du Bouregreg et portant création de  « l’Agence d’aménagement des deux rives de Bouregreg », sous la tutelle de  l’Etat, et qui se chargera de la réalisation d’un espace touristique et de  divertissement. Abdelouahed Radi, président de la Chambre des représentants, a indiqué qu’il  a été procédé à l’adoption, dans ce cadre, d’une loi relative à l’organisation  de la profession de commissaire judiciaire et de trois propositions de loi   s’inscrivant dans le cadre de la réforme globale que connaît le secteur de la  justice.
Il a ajouté que la loi portant sur l’aménagement des deux rives du Bouregreg, examinée et adoptée lors de cette session, figure parmi les textes qui auront des retombées à différents niveaux.

Les recettes de l’ANCFCC ont atteint 704 millions
de dirhams à fin juin 2005

Le directeur général de l’Agence nationale de la Conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), Taoufiq Cherkaoui, a annoncé, jeudi à Rabat, que les recettes de l’agence ont atteint, jusqu’au 30 juin, quelque 704 millions de dirhams, soit une augmentation de 30 % par rapport à la même période de l’année précédente. En 2004, les recettes de l’agence ont atteint plus de 1,2 milliard de dirhams, soit un taux d’augmentation de 12 % par rapport à 2003, au lieu des 7 % initialement prévu, a indiqué M. Cherkaoui lors d’un point de presse consacré à la présentation du bilan des activités de l’agence en 2004 et le premier semestre de 2005. Revenant sur les missions de l’agence, il a évoqué l’immatriculation et la conservation de la propriété foncière, la conservation des archives et des documents fonciers et la publication des droits réels et des charges foncières. Il a souligné que les orientations stratégiques de l’agence, à court et à moyen terme, s’articulent notamment autour de la refonte des textes régissant l’immatriculation foncière, la création d’un cycle de formation spécifique au  profit des cadres de l’agence et la valorisation des ressources humaines (statut, oeuvres sociales et système d’évaluation…). Il a également indiqué que l’agence a procédé, en 2004, à l’ouverture de 12  nouveaux secteurs d’immatriculation d’ensemble couvrant une superficie globale  de 16.700 ha dans les villes d’Essaouira, Sefrou, Tétouan,  Souk-Larbaa, Al  Hoceima, Casa blanca Ben Msik, Khémisset et El Jadida. Au sujet du départ volontaire, il a indiqué que 280 cadres, dont 50  ingénieurs, ont déjà obtenu l’avis favorable de l’administration, ajoutant que  l’agence examine la possibilité de mettre en place un mécanisme spécial pour  encourager les agents à prendre une décision pareille.
L’Agence nationale de la Conservation foncière, du cadastre et de la cartographie emploie 4.518 personnes et reçoit annuellement 2 millions de clients.

L’ADS lutte contre l’exclusion des quartiers urbains
et péri-urbains défavorisés

L’Agence de développement social (ADS) a organisé, le 15 juillet, une formation d’agents de développement dans le Grand Casablanca, en partenariat avec le Forum de la citoyenneté.
Un communiqué de l’ADS précise que ce programme vise à former des animateurs intervenant sur des projets de développement local et de lutte contre l’exclusion dans les quartiers urbains et péri-urbains défavorisés.
Cette action vise à professionnaliser 40 agents de développement par l’acquisition de compétences en matière de conduite de projets de développement et d’outils leur permettant de mobiliser l’ensemble des ressources humaines et matérielles, dans un espace urbain, et d’initier des dynamiques locales de développement.

97 lots industriels mis en vente à Aïn Aouda à Rabat

Le holding d’aménagement Al Omrane met en vente à Aïn Aouda 97 lots industriels avec des superficies allant de 500 à 1.700 m2. Des lots qui font partie, signalons-le, de la zone d’activités économique de cette commune rurale. Les lots industriels mis en vente sont entièrement équipés, tient à préciser le holding d’aménagement, ajoutant que tous les titres fonciers sont disponibles et que les prix demandés sont très attractifs.

L’agence urbaine de Tanger communique

Après de nombreuses villes, c’est cette semaine que l’Agence urbaine de Tanger organise une rencontre avec la presse. A l’ordre du jour la présentation du bilan chiffré de l’agence pour le premier semestre de l’année 2005.
Un bilan qui promet vu la dynamique d’habitat que la ville du détroi a connu ces dernières années.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *