Asment Témara s’élargit

Mardi 28 juin, l’usine Asment Témara avait des allures de fête foraine. Chapiteaux et de multiples va-et-vient des responsables indiquent une activité pas coutumière, un jour pas comme les autres. C’est ce jour-là que les nouvelles installations de la cimenterie ont été inaugurées officiellement. « C’est une journée historique pour le secteur  cimentier marocain avec l’inauguration des nouveaux équipements d’Asment Témara », a déclaré le  Premier ministre, Driss Jettou qui a assisté à l’événement en présence de nombreux membres du gouvernement dont Taoufik Hejira, ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme et Rachid Talbi Alami, ministre des Affaires générales du gouvernement.
Les nouvelles unités ont permis à Asment Témara d’augmenter sa production pour atteindre 1,2 million de tonnes par an, contre 840000 pour l’année 2004. Une production qui permettra de répondre aux besoins de la région de  Rabat-Zemmour-Zaer, en ciment et en béton prêt à l’emploi.
C’est ainsi la manière d’Asment Témara de prendre part à la dynamique que connaît actuellement le secteur de l’habitat dont les besoins tendent à  s’accroître à court terme avec les ambitions d’atteindre 140.000 logements par  an dans les toutes prochaines années à venir. Et Asment Témara dispose d’un atout de taille, l’expérience et le large réseau international de Cimpor qui se trouve être actuellement le leader indiscuté du marché du ciment portugais et un grand acteur du marché international avec une capacité de production annuelle globale de plus de 23,5 millions de tonnes de ciment.
Fondé en 1976 avec la  création de cinq usines de ciment au Portugal, Cimentos de Portugal est présent au Maroc depuis près de dix ans après la prise de  participation majoritaire dans le capital d’Asment Témara, suivie de la  création et de la mise en exploitation, deux ans plus tard, de la Société  Bétocim, spécialisée dans le béton prêt à l’emploi. En 1992, date du début de son internationalisation, Cimpor a vendu deux usines  au Portugal pour en acheter autant en Galice en Espagne. Depuis lors, le groupe  portugais a acheté d’autres usines d’abord au Maroc et puis au Mozambique, au  Brésil, en Tunisie, en Egypte, en Andalousie (Espagne) et la dernière en 2004 à  Luanda en Angola.
Depuis cette date, le groupe n’a cessé de développer ses activités à  l’étranger jusqu’à compter actuellement quelque 17 cimenteries dans 7 pays et 3  continents. Ce déploiement au Maroc, indique le président de Cimpor, « est le résultat  d’une stratégie d’internationalisation très affirmée de notre Groupe depuis  1992, date à laquelle nous avons acquis nos deux premières cimenteries en  dehors du Portugal, en Galice au nord-ouest de l’Espagne».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *