Bouregreg en question

A l’initiative de l’association «Sala Al Mostaqbal» et en collaboration avec le Conseil régional des architectes de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër et la Fondation Abderrahim Bouabid s’est tenue samedi à Salé une journée d’étude et d’information sur l’aménagement du Bouregreg. A cette occasion, le président de l’Association « Sala Al Mostaqbal », Ismaïl Alaloui, a souligné l’importance que revêt ce projet pour le  développement économique et  social de la région, tout en mettant l’accent sur  la nécessité de conjuguer les efforts des autorités locales, des élus et des  associations pour la promotion économique, sociale et touristique de la ville  de Salé. Pour sa part le gouverneur de la préfecture de Salé, Mohamed El Hafi, a indiqué que ce projet suscite l’intérêt des forces vives de la ville en raison  de ses retombées économiques et sociales sur la région.
Ce projet, auquel SM le Roi Mohammed VI accorde un intérêt particulier, revêt une grande importance de par son envergure et son volume d’investissement, qui est de l’ordre de 10 milliards de dirhams, a-t-il dit. De son côté, le président du conseil régional des architectes de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, Taïb Alaloui Mdaghri, a fait savoir que ce projet va renforcer les infrastructures et les secteurs productifs de la région et promouvoir ses potentialités socioéconomiques. Ce projet, qui s’étend sur plus de 4.000 hectares, allant de l’embouchure du Bouregreg au barrage de Sidi Mohammed Ben Abdellah, concerne, entre autres, la dépollution de la vallée, la protection contre les inondations…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *