Index Sarouty : Un baromètre pour évaluer le comportement des visiteurs de la plate-forme

Index Sarouty : Un baromètre pour évaluer le comportement des visiteurs de la plate-forme

Une première pour Sarouty. Le portail marocain spécialisé dans les annonces immobilières en ligne a lancé son premier «index de l’immobilier».

Cet outil analytique vise à connaître les villes les plus recherchées du Maroc, la localisation géographique des visiteurs du site ainsi que la tranche d’âge la plus représentée parmi la communauté Sarouty. «Avec ce nouvel Index, nous ambitionnons de fournir au public des informations pertinentes pour les aider à mieux comprendre les comportements des internautes qui veulent acheter ou louer un bien au Maroc », apprend-on de Ismael Belkhayat, directeur général de Sarouty.ma, filiale du Groupe PropertyFinder. Les premières révélations du baromètre démontrent que Casablanca est la plus recherchée par les visiteurs de Sarouty. La capitale économique a été mentionnée plus de 675.000 fois sur la période allant de 2017 jusqu’à fin mai 2018. Marrakech a été pour sa part recherchée 237.000 fois contre 200.000 recherches pour Rabat. 

La communauté marocaine à l’étranger est la plus active sur la plate-forme. Plus de 16% des connexions sur Sarouty se font depuis la France, la Belgique, les États-Unis et l’Espagne. «L’Hexagone réunit ainsi plus de 11% des visiteurs du site avec plus de 308.000 personnes. Le Maroc arrive logiquement en tête avec plus de 74% des internautes et près de 2,1 millions d’utilisateurs sur un total de 2,7 millions entre janvier 2017 et mai 2018», apprend-on des représentants de Sarouty à cet effet.

Notons que les internautes qui visitent le site sont majoritairement des jeunes. 35% d’entre eux sont âgés entre 25 et 34 ans. Les 35-44 ans représentent une part de 30%, au moment où les internautes âgés entre  45-54 ans constituent 15% de la communauté Sarouty. Les responsables de Sarouty notent également la présence des 18-24 ans, qui représentent 10% des visiteurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *