Le marché central fait peau neuve

Le marché central fait peau neuve

ALM : En quoi consistent les travaux de rénovation du marché central de Casablanca ?
Meriem Naher : En fait, on essaie de retrouver l’authenticité du marché central en le restaurant comme à son identique. Nous voulons restaurer les portes du marché en leur redonnant leurs aspects d’origine. Cette rénovation se fera en trois tranches. Mais le premier souci du Conseil de la Ville est d’économiser les charges d’électricité en installant des branchements particuliers. Ainsi les commerçants auront chacun leur facture d’électricité. Aussi, il s’agit également de mettre en place quatre points d’eau et la reprise de l’assainissement qui sera réalisée par la Lydec.

Comment s’annonce la consolidation de la façade du marché ?
Le ravalement de la façade du marché central est également inscrit dans le projet de rénovation. En effet, la structure porteuse du bâtiment du marché laisse à désirer. En plus de cela, l’infiltration d’eau menace la structure de ce bâtiment. Pour lutter contre ce phénomène, nous allons donc entreprendre des travaux de renforcement de la structure.

Quel est le temps nécessaire pour le déroulement de cette opération de rénovation ?
Cette rénovation comme je l’ai soulignée plus haut, se déroule en trois phases. La première tranche qui englobe entre-autre les travaux d’assainissement a débuté cette semaine et doit être achevée dans moins de trois mois. En plus de l’assainissement, ces travaux concernent également la reprise de l’enduit de la façade du bâtiment
Pour les autres tranches, le délai sera fixé par la suite quand on aura déterminé la totalité des tâches à accomplir. Il y a toujours des côtés à raffermir. Après l’application de l’enduit, nous allons reprendre la peinture à la chaux. Tout cela fait partie de l’ordonnancement architectural que nous devons respecter dans notre cahier de charges.

Quelles-sont les autres phases des travaux de rénovation ?
Mis à part la tranche qui concerne l’assainissement, il y a également un volet très important et qui concerne la consolidation et l’embellissement des façades. Pour cela, nous sommes en train de travailler en concertation avec certains architectes de l’association Casa-mémoire. Nous essayons de retrouver les motifs des façades pour les reproduire à l’identique. J’ai personnellement demandé l’avis de plusieurs intervenants dans le domaine de l’architecture coloniale. Il y a également un volet important qu’il faudrait mentionner. C’est celui de l’étude sur l’empiétement sur le domaine public. En effet, il existe une anarchie totale à l’extérieur du marché central. On doit reprendre les modules types pour des enseignes à utiliser de façon à réorganiser le marché central. 

Quel est le budget total alloué à cette opération de rénovation ?
Etant-donné que tous les travaux à réaliser n’ont pas encore été déterminés, on ne peut à présent avancer aucun chiffre. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *