Urbanisation : tanger prépare l’avenir

Urbanisation : tanger prépare l’avenir

Tanger sera dotée de trois nouvelles zones urbaines. Leur présentation officielle a eu lieu à l’occasion de la tenue la semaine dernière du conseil d’administration de l’Agence urbaine de la ville du détroit. Des villes-satellites qui pousseront à Gueznaya (périmètre rural limitrophe de la ville de Tanger), à Ksar Sghir-Ksar El Majaz (30 km de Tanger) et Mellousa (15 km au sud-est de la ville du détroit). Ces grands chantiers, dont l’aménagement, actuellement assuré par Al Omrane-Tanger, seront confiés à la nouvelle structure à créer dans les semaines à venir, Al Omrane Boughaze.
Une société d’Etat qui, aux côtés d’Al Omrane-Janoub, sera chargée de la coordination et de la réalisation des grands projets d’habitat dans le nord du Maroc. Le choix de ces emplacements s’est fondé «sur des études et investigations prenant en considération les orientations du ministère de  tutelle et le contexte régional au niveau de la wilaya de Tanger, notamment les  perspectives de développement dans le sillage du complexe portuaire Tanger-Med et ses vastes zones franches», explique Khalid Chentoufi Alami, directeur de l’agence urbaine dans des propos relayés par l’agence MAP. Et d’ajouter que ce choix repose sur des critères de proximité d’importantes zones d’activités économiques et industrielles.
Pour ce qui est du premier site choisi, à savoir celui de Gueznaya, où, signalons-le, existe déjà une zone industrielle qui a attiré de nombreux investisseurs nationaux et étrangers, se trouve à une dizaine de kilomètres du périmètre urbain de la ville de Tanger. Le site, qui s’étend sur 1070 ha, se situe également à  proximité de Tanger-Free-Zone (TFZ), ce qui ne manquera pas de rehausser son importance pour les milliers de personnes qui y travaillent. « Après l’élaboration d’un schéma d’orientation, le premier noyau d’habitation est déjà en cours de viabilisation », explique le directeur de l’agence urbaine. Al Omrane-Tanger est en train de mettre les dernières retouches au plan d’aménagement d’une zone d’habitation de 120 ha qui aura pour nom « Gueznaya Al Jadida » et qui sera soumis incessamment au Comité technique local.
Pour ce qui est du second site, celui de Ksar Sghir-Ksar El Majaz, il s’étend sur une superficie totale de 1500 ha et se trouve être le plus proche de l’emplacement du nouveau port de Tanger-Med. « Le site, qui se situe à 6 km du grand  port en construction, devra constituer également le chef lieu de la province Fahs-Anjra, qui jusqu’à présent ne dispose pas d’un centre urbain », explique le responsable. Et de préciser que les résultats du concours d’idée pour la création et l’aménagement de la  nouvelle ville ont été annoncés récemment et l’on vient de procéder à  l’ouverture des plis concernant l’appel d’offre relatif à l’élaboration de son plan d’aménagement, indique le responsable de l’agence. Pour sa part, le troisième pôle urbain à créer, celui de Mellousa, le plus grand d’ailleurs puisque portant sur un total de 2000 ha, il est prévu pour accompagner deux zones franches du projet Tanger-Med qui vont être aménagées à proximité  sur une superficie globale de 600 ha.
Pour la réalisation de cette nouvelle zone d’urbanisation, une enquête foncière est en cours de réalisation par le holding Al-Omrane et le lancement  d’appel d’offres pour l’élaboration du plan d’aménagement est prévu avant fin  2005.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *