Malgré un marché de télécoms saturé : Les opérateurs font du bon business

Malgré un marché de télécoms saturé : Les opérateurs font du bon business

Le marché des télécoms au Maroc a poursuivi sa croissance soutenue année après année. Les prix des communications continuent à baisser, l’usage moyen sortant s’amplifie de manière continue et le nombre des abonnés ne cesse de grimper. C’est ce qui ressort des tableaux de bord trimestriels des marchés mobile, fixe, Internet, publiphones et des noms de domaine «.ma» pour le 4ème trimestre 2012 publiés par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). Ainsi, le prix des communications mesuré par le revenu moyen par minute (ARPM) poursuit son trend baissier en 2012. Pour le segment mobile, l’ARPM enregistre une baisse annuelle significative de 27%. Au niveau du fixe, l’ARPM est en baisse de 14%, passant de 0,92 DHHT/min à fin 2011 à 0,79 DHHT/min à fin 2012. S’agissant de l’Internet, l’ANRT relève que la baisse annuelle de la facture moyenne mensuelle par client Internet atteint 21%. Elle est de 42 DHHT à fin décembre 2012 contre 53 DHHT/mois/client un an auparavant. Pour l’Internet 3G, cette facture moyenne ressort à fin 2012 en baisse de 27% et celle de l’Internet ADSL en baisse de 4%.
Pour sa part, l’usage moyen sortant mensuel par abonné mobile s’accroît de manière continue, atteignant 75 minutes/mois/client en moyenne en décembre 2012, soit 32% en un an. D’après l’ANRT, cette croissance s’accompagne d’une évolution importante du trafic sortant mobile qui augmente de 39,48% durant 2012, ce qui confirme la hausse de la consommation constatée suite à la baisse des prix des communications. Pour ce qui est du segment Fixe, l’usage moyen sortant par mois et par client est en baisse de 10% sur une année. De 123 minutes par mois en décembre 2011, il est passé à 111 minutes à fin 2012. En ce qui concerne l’Internet, la bande passante Internet internationale a plus que doublé, réalisant une évolution de 113,83% sur une année.
Enfin, l’ANRT relève qu’à fin 2012, le parc du mobile totalise plus de 39 millions d’abonnés contre près de 36,5 millions à fin 2011, soit une hausse annuelle de 6,74% ramenant ainsi le taux de pénétration à 119,97% contre 113,57% enregistré en décembre 2011. La répartition post payé/prépayé fait ressortir une importante évolution du parc post payé. Ce dernier atteint 1,86 million d’abonnés avec une croissance annuelle de 19,67%, soit un peu plus de trois fois celle enregistrée par le parc d’abonnés prépayés. Le parc fixe connaît une baisse de 8,05% au terme de l’année 2012 et atteint 3,27 millions d’abonnés dont 1,87 million en mobilité restreinte. En ce qui concerne le nombre d’abonnés Internet, il s’approche des 4 millions d’abonnés avec un taux de pénétration de 12,17%, affichant ainsi un taux de croissance annuel de 24,35%. Selon l’ANRT, le segment de l’Internet profite de la dynamique que connaît le parc 3G qui représente désormais 82,73% du parc global. Il est en progression annuelle de 26,37%. Le parc ADSL a enregistré une croissance de 15,6% avec une part dans le parc Internet global de 17,23%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *