Un nouveau réseau Entrelles Maroc

Un nouveau réseau Entrelles Maroc

L’entrepreneuriat féminin opte pour une démarche qui s’appuie sur le réseautage. Les Associations Entrelles Maroc viennent de créer un réseau national (R.E.M) regroupant les associations des différentes régions et villes. Ce nouveau réseau sera présidé par Meriem El Ouafi, présidente de l’Association Entrelles Souss-Massa. L’ambition des entrepreneuses est également d’élargir le réseau de cette association en en créant d’autres dans de nouvelles localités. Les objectifs assignés à ce nouveau tissu entrepreneurial sont le partage des connaissances, l’élargissement du pouvoir décisionnel ainsi que le développement de nouveaux projets. La liste des problématiques auxquelles veut s’attaquer ce réseau est longue. Pour y faire face, le R.E.M propose dans un premier temps de créer son propre support de communication. Le site du réseau qui sera mis en ligne prochainement proposera un accès simplifié à l’information pour les femmes souhaitant créer ou développer leur projet tout en fournissant des informations générales et pratiques ainsi que des conseils liés à l’entrepreneuriat féminin. Le développement des compétences et des connaissances des futures entrepreneuses et entrepreneuses est l’un des axes majeurs d’intervention de ce réseau. Le R.E.M veut s’attaquer au développement d’un plan de formation commun aux Associations Entrelles membres du réseau tout en renforçant la structure de gouvernance. Le R.E.M.

inscrit également dans sa mission la construction d’un tissu de partenariat avec les instances régionales, nationales et internationales. Le réseau R.E.M regroupe ainsi les différentes sections au niveau du Souss-Massa, Drâa-Tafilalet, Rabat et région, Doukkala-Abda et du Grand Casablanca. Au niveau régional, les différents maillons de cette association travaillent aussi bien sur des problématiques communes à l’entrepreneuriat féminin que spécifiques à chaque localité. Au niveau de Drâa-Tafilalet, l’Association intervient depuis sa création sur plusieurs points pour encourager l’entrepreneuriat féminin. L’un des premiers points étant de renforcer l’entrepreneuriat féminin au niveau de la région de Drâa-Tafilalet et réfléchir à de nouvelles solutions pour les coopératives et les TPE. L’autonomisation de la femme rurale dans la région Drâa-Tafilalet est également un axe stratégique de la démarche adoptée par Entrelles Drâa-Tafilalet. Pour ce faire, les grandes lignes d’intervention sont déjà tracées. Il s’agit en l’occurrence de la mise en place de caravanes de sensibilisation en faveur de la femme entrepreneuse (TPE et coopératives), la sensibilisation à l’utilisation des nouvelles technologies par les TPE dans la région, le renforcement des capacités des femmes chefs des TPE et des coopératives ainsi que l’accompagnement des entreprises et des coopératives membres dans le développement de leurs structures.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *