Copier-coller

Copier-coller

Les deux formations avaient même menacé de boycotter les travaux du Parlement si leur demande n’était pas examinée. Depuis, ils ont été reçus par le ministre de l’intérieur et leur proposition de loi a été examinée puis rejetée par 116 voix contre de la majorité et 68 pour de l’opposition. Si nous avons choisi chers lecteurs de vous en reparler aujourd’hui, c’est qu’un événement nouveau et très troublant vient d’arriver à ce sujet.

Le PJD, chef de file de la majorité, accuse l’USFP et l’Istiqlal d’avoir copié leur proposition de loi d’autres textes en Tunisie et en Jordanie. Ces accusations méritent bien que l’on s’y attarde. Imaginons qu’un pays comme le Maroc qui est une référence dans sa région se retrouve à copier des lois d’autres pays. C’est tout simplement grave et honteux. Maintenant, imaginons qu’un parti s’amuse à accuser d’autres partis uniquement parce que ce sont des opposants. C’est encore plus grave et plus honteux.

Dans cette histoire, l’une des deux parties a bien raison et l’autre a tout à fait tort. Dites-nous messieurs : qui doit-on croire ?

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *