Décompensation cash

Décompensation cash

Il faut reconnaître que le gouvernement a réussi à réduire de moitié les charges de la compensation jusqu’à arriver à un budget prévisionnel de 21 milliards de dirhams pour l’année prochaine. Les premiers efforts de décompensation ont pratiquement tous concerné les carburants. Forcément une question s’impose sur la nature de la prochaine étape de réforme de la Caisse de compensation. Les seuls produits subventionnés qui restent intouchables pour le moment sont le gaz butane, le sucre et le blé tendre.

Si le gouvernement a fait preuve d’audace dans la première opération, il est difficile aujourd’hui d’envisager de décompenser les trois produits restants ou même revoir leurs tarifications. Car l’année 2015 est une année d’élections et toutes les mesures se traduisant par une hausse des prix risquent d’être payées cash par la majorité aux commandes de l’Exécutif et surtout le PJD. Ce dernier continuera-t-il sur la même voie? «Wait and see».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *