Éditorial

Finalement à quelle sauce va être mangé Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud? Les Algériens se posent sérieusement la question. Ils ont commencé par isoler la famille du «traître» : plus de ravitaillement, limitation des déplacements et harcèlement en tous genres. Cette famille va faire l’objet de toutes les sollicitudes du Polisario qui va déployer à son encontre tout son savoir-faire en matière de violation «institutionnalisée» des droits de l’Homme. Que dira Aminatou Haidar, une militante des droits de l’Homme connue mondialement contre la violation des droits de cette famille ?  Rien.  Sa conception des droits de l’Homme est unilatérale, biaisée et elle ne sert que sa promotion médiatique personnelle. Elle doit être théoriquement aujourd’hui auprès de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud ? Ce cadre du Polisario qui appelle, au nom de la démocratie, du pluralisme et de la diversité, ses compagnons à examiner sérieusement l’offre d’autonomie marocaine. Où est le mal ? Où est la trahison ? Il est dans le droit fil de la logique des négociations de Manhasset. Et pourtant sa famille est en danger et lui s’apprête à retourner à Tindouf pour défendre ses idées légitimes, sa liberté de pensée et son droit à l’expression où il sera exposé au pire et davantage. Mme Haidar, votre silence ne vous honore pas. Et il  confirme ceux qui ont toujours pensé que vous êtes une marionnette  manipulée par Alger dans leur position à votre égard. Un homme pacifique risque pour ses idées de perdre sa vie, sa famille est en danger et vous, vous vous rangez  par votre attitude du côté des tortionnaires et des criminels.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *