Faste

Faste

Le dernier décret fixant des indemnités de logement pour les agents d’autorité pouvant atteindre plus de 32.000 dirhams mensuels a clairement mis beaucoup de personnes mal à l’aise.

Avec des charges de l’administration avoisinant les 140 milliards de dirhams sur un budget de l’Etat de 220 milliards DH, l’on se demande bien jusqu’où l’Etat veut aller pour financer un train de vie beaucoup trop fastidieux pour les capacités financières du pays.

Le chef de gouvernement, dont l’indemnité de logement est beaucoup plus inférieure, a tenté de justifier le décret probablement parce qu’il évite de se mettre à dos les agents d’autorité à quelques mois des élections. Le seul point positif dans toute l’histoire, c’est que la place publique débat et parvient même à critiquer des indemnités pour les agents de l’Intérieur.

C’est un signe de bonne santé de l’opinion publique qui doit tout de même faire beaucoup de nostalgiques dans l’administration territoriale pour le «bon» vieux temps…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *