La culture du résultat

La culture du résultat

Tout chantier ne peut réussir que par une présence continue sur le site et un suivi rapproché. Ceci est valable pour tout type de projet aussi petit soit-il et encore plus quand il s’agit de chantiers d’envergure nationale, voire mondiale qui mettent en avant et dans la balance l’image du Maroc en tant qu’économie émergente.

En consacrant le plus gros de son agenda à tous ces projets qui incarnent la nouvelle dimension du Maroc et son nouveau visage industriel, SM le Roi renvoie d’abord des messages d’une importance majeure à nos partenaires étrangers qu’ils soient des Etats, des organisations internationales ou des investisseurs: les choix faits par le Maroc, avec en tête de file sa plus haute autorité, sont irréversibles et il compte bien les concrétiser quelles que soient les circonstances et les conjonctures régionales ou mondiales.

Mais ce n’est pas tout. Le Souverain à travers sa démarche nous fait constamment la démonstration de ce que doit être la première et dernière préoccupation dans la conduite d’une politique publique : le résultat concret. A retenir, car dans beaucoup de cas malheureusement, des décideurs pensent avoir fini leur travail dès qu’ils ont formalisé et présenté leurs stratégies, plans d’actions sur de beaux documents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *