«Méga masse»

«Méga masse»

On y est. Le projet de loi de Finances 2014 est fin prêt pour être débattu au Parlement. Si ce projet promet d’être un tournant dans le bon sens sur le plan de la fiscalité -on l’espère du moins-, il renseigne également sur des données très importantes mais occultées.

En effet, l’opinion publique est tellement focalisée sur la Caisse de compensation qu’elle oublie un autre chantier non moins important qui est celui de la masse salariale qui semble être dopée à la «méga masse». Le gouvernement lui consacre la somme astronomique de 103 milliards de dirhams. Astronomique parce qu’on parle de près de la moitié du budget général de l’Etat.

C’est le chef de gouvernement qui le dit. A ce rythme, le budget ira dans quelques années en intégralité aux salaires. La solution n’est pas d’arrêter les recrutements et de licencier massivement puisque, aussi paradoxal que cela puisse paraître, l’administration publique connaît un déficit dans de nombreux secteurs en termes de ressources humaines.

La solution passerait par une révision de notre politique de ressources humaines et un peu plus de clarté et de transparence sur les salaires d’autant plus que la qualité des services dans certaines administrations laisse encore beaucoup à désirer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *