Petit bonjour

La création de "la RASD" est en contradiction avec le principe d’autodétermination du peuple sahraoui", a déclaré le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, devant le Sénat de son pays. Du bon sens à l’état pur. Pour avoir obstinément nié cette idée fort simple, nos voisins algériens ont tout foutu en l’air. Les relations bilatérales, l’avenir du Maghreb, la crédibilité de l’OUA et j’en passe… En masquant, une volonté de nuisance réelle -finalement vaine- par un attachement, factice et ridicule, à un supposé principe d’autodétermination, ce pays a fait prendre, d’une manière absurde, 30 ans de retard à l’idée de Maghreb. Le rappel de Moratinos, assez opportun, vient de prendre à contre-pied les histrions de cette scabreuse, et lassante comédie. L’Algérie, actuellement dans un état gazeux, comprendra-t-elle le message ? Le doute est fondé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *