Petit bonjour

Nos amis algériens vont créer un nouveau port à Bejaia, à l’est d’Alger. Officiellement, le port de la capitale algérienne tourne à 75% de sa capacité. Le nouveau port viendra, donc, le soulager. L’investissement prévu est de 1.577 millions d’euros, il s’étalera jusqu’en 2015. C’est énorme. Il faut féliciter avec chaleur nos voisins de venir, ainsi, renforcer la façade sud de la Méditerranée. Mais la question que pose ce nouveau port aux experts intrigués, notamment espagnols, c’est qu’il ne pourra pas concurrencer le port d’ Algésiras, ni celui de Barcelone, ni celui de Gênes, ni celui de Valence… Son objectif est, uniquement, de concurrencer Tanger-Med. Après tout, cela serait de bonne guerre libérale si ça ne sentait pas trop la guerre froide algéro-marocaine. Dans un Maghreb désuni, on doublonne, d’une manière ridicule, les équipements au lieu de les rendre «intelligents» sur le plan régional. Que la grande Mosquée d’Alger, un projet spirituel maritime, soit une réplique à la Mosquée Hassan II de Casablanca ce n’est pas trop grave même si la concurrence, ou la surenchère, dans la foi n’a pas toujours rendu les musulmans meilleurs. Mais au niveau des ports, cela devient grotesque.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *