Solidarité

Solidarité

Que les syndicats ne soient pas d’accord avec le gouvernement, c’est tout ce qu’il y a de plus normal, mais lorsque les syndicats ne sont pas d’accord entre eux-mêmes, il y a un réel souci.

Face à un gouvernement déterminé à mener plusieurs réformes et en dépit de quelques clashs épisodiques, les syndicats offrent un piteux spectacle d’organisations qui se chamaillent à longueur de journée.

Le communiqué de la FDT est un parfait exemple des querelles éternelles dans le mouvement syndical du pays. Sans la nommer, la Fédération démocratique du travail dirigée par Abdelhamid Fatihi critique une autre formation syndicale  en raison du soutien de cette dernière à l’aile contestataire de la FDT conduite par Abderrahmane Azzouzi.

Ceci démontre que même au moment où les syndicats doivent coordonner leur action, la solidarité intersyndicale fait défaut. De quoi porter un coup dur à ce qui reste encore de la crédibilité des institutions censées encadrer les citoyens…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *