Après un lancement sur Android : «Mahatati» sur App Store dès ce lundi

Après un lancement sur Android : «Mahatati» sur App Store dès ce lundi

Le comparateur de prix des carburants «Mahatati», officiellement lancé depuis jeudi dernier à Rabat, est destiné à «pousser les stations à une vraie compétitivité». La précision a été faite par Saâd Eddine El Othmani      

Le chef de gouvernement qui s’exprimait en ouverture de l’événement dédié au lancement de cette application, El Othmani, qui ne manque pas de louer les efforts du ministère chargé des affaires générales et de la gouvernance, précise également que «cette mesure est préliminaire».

Outre cette compétitivité, le lancement de «Mahatati» se veut d’offrir, comme le rappelle M. El Othmani, des informations aux citoyens là où ils se trouvent. L’objectif ultime étant, selon ses dires, «de soutenir le consommateur». Le chef de gouvernement abonde dans ce sens en formant le souhait que cette application contribuera réellement au soutien du consommateur et à la compétitivité dynamique entre les pompistes qui peuvent baisser les prix. Cependant, cet outil est, à ses yeux, insuffisant. «Nous sommes en train de mener une réflexion autour de mesures juridiques et de nature différente en termes d’export et de distribution censées être examinées pour baisser les prix», ajoute-t-il. Par l’occasion, M. El Othmani estime, avec une note d’humour, que cette application est destinée à instaurer une «transparence qui n’est pas facile de nos jours».   

Le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, abonde, à son tour, dans le sens du soutien au citoyen. «Le gouvernement est sérieux quant à la protection du consommateur», poursuit-il. Cette protection ne peut, à ses yeux, avoir lieu sans de telles pratiques et changement des lois. «La compétitivité aide à la baisse des prix», réitère M. Daoudi. Le ministre, qui rappelle la collaboration des sociétés pour le lancement de cette application, précise également qu’un écart de prix pourrait exister entre les différentes stations pour atteindre jusqu’à 1 dirham de différence par litre du carburant. Il rappelle aussi que le retard de ce lancement est dû à «des raisons techniques». M. Daoudi qui met l’accent sur l’intérêt de cette application précise qu’elle sera disponible dès ce lundi sur «App Store» après un lancement jeudi sur Android.

Pour sa part, le président du Groupement des pétroliers du Maroc, Adil Ziady, précise que les sociétés de distribution ont investi «10 milliards DH quant à cette transparence dans le cadre du programme de libéralisation des prix étalé sur 5 ans depuis fin 2015». Il rappelle que les prix au Maroc, qui abrite 18 sociétés, sont, selon une étude, les moins chers parmi les 24 pays avoisinants dans la Méditerranée. Cela étant, cette application défile également les stations où il est possible de payer par cartes guichet et bons. Le tout sur une distance de 50 km.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *