Diffusion des matches en 3D par la FIFA

Diffusion des matches en 3D par la FIFA

Des chaînes de cinéma au Brésil, au Mexique, aux USA, en Italie, en Belgique, en Angleterre, en France, et en Espagne ont signé des accords pour recevoir la diffusion live en trois dimensions de la Coupe du monde 2010 selon Sensio, la compagnie montréalaise engagée par la FIFA pour effectuer cette retransmission qui sera une première de l’histoire du football. Au total, pas moins de 8 matches à partir des quarts de finale seront retransmis sur les grands écrans des salles de cinéma à travers ces pays. Parmi les chaînes de cinéma impliquées dans cet événement, on peut compter Gaumont et Europalace en France, Kineopolis en Belgique, Movieplex et Cine Cite en Italie, Digital Cinema Media en Angleterre. Elles ont toutes signé un accord avec Supervision Media pour la retransmission en 3D des matchs. Aux USA, Sensio travaille avec le groupe Cinedigm. Au tout début, Aruna Media avait engagé Sensio pour la retransmission de l’événement. Mais aujourd’hui, Sensio travaille directement avec la FIFA. Selon le vice-président exécutif de Sensio, Richard Laberge, «nous avons eu très peu de temps pour coordonner tout les éléments, mais nous avons encore le temps de finaliser l’ensemble car nous ciblons les derniers matches de la Coupe du monde». Les signaux 3D seront compressés au centre international de diffusion en Afrique du Sud en un flux de 1080 lignes entrelacées à 50 images par seconde grâce à la technologie de compression de Sensio. «Alors que la plupart des diffuseurs à travers le monde utilisent une compression avec perte, notre algorithme de compression restitue une qualité d’image à 90% de la résolution originale», toujours selon Richard Laberge. Le signal sera routé jusqu’à Londres là où se trouve le site du partenaire de distribution de la FIFA Globecast. A partir de là, il sera distribué à des fournisseurs d’accès tels que Eutelsat qui se chargeront de la distribution dans les salles de cinéma à travers l’Europe. «Certaines salles de cinéma vont réaliser une downconversion vers une résolution à 720 lignes en balayage progressif à 60 images par seconde en raison des limitations des projecteurs numériques», selon Richard Laberge.  Selon le vice-président exécutif, Sensio est en cours de discussion avec des fabricants de téléviseurs pour qu’ils incorporent un décodeur 3D dans la prochaine génération de téléviseurs afin de permettre aux diffuseurs de transmettre des événements en 3D en utilisant le même format. Sans aucun doute, l’expérience de la 3D durant cette Coupe du monde permettra d’accélérer l’adoption d’un standard 3D. Le groupe DVB qui est l’auteur des normes de diffusion vidéo à travers l’Europe a déjà chargé une commission de plancher sur la normalisation de la 3D à la télévision. La guerre des standards s’annonce rude. On peut cependant espérer que cette édition 2010 réduise le «time to market» de la technologie 3D à destination du grand public et des foyers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *