Digital: Maroc Web Ftours, fruit d’une association entre Inwi et les Morocco Web Awards

Digital: Maroc Web Ftours, fruit d’une association  entre Inwi et les Morocco Web Awards

Fiers de leur succès, Inwi et les Morocco Web Awards (MWA) ont décidé de prolonger les festivités. C’est pour cela que l’opérateur global des télécommunications s’est associé avec les MWA afin d’organiser les Maroc Web Ftours.

Cet événement, une première au Maroc, a permis l’organisation de 5 ftours de manière simultanée et ce dans 5 grandes villes du Royaume. Les villes concernées étant Casablanca, Agadir, Fès, Tanger et Oujda. Grâce à cette manifestation, plus de 1.000 acteurs de l’écosystème digital marocain ont ainsi pu se retrouver dans un cadre ludique et convivial dans le but de partager leurs passions et débattre de sujets d’actualité pour le secteur du digital et de la création numérique. Autre particularité de ce rassemblement, plus de 20.000 internautes ont suivi en direct les interventions et échanges de cette grande première nationale. Ces ftours s’inscrivent dans le cadre du soutien et de l’accompagnement qu’Inwi souhaite fournir aux créateurs comme l’explique Brahim Amdouy, Manager Contenus chez Inwi : «Inwi poursuit ainsi son soutien et son accompagnement des acteurs du digital et les créateurs de contenus au Maroc.

L’organisation de 5 ftours simultanés nous permet de décentraliser l’événement et d’aller à la rencontre des créateurs digitaux, chez eux, partout dans le pays, de susciter des débats qui intéressent le secteur et qui sont décisifs pour son développement». Cette première édition des Maroc Web Ftours a connu des «talks» et des panels autour de la création numérique animés par d’anciens lauréats et candidats des Morocco Web Awards. Tout a été mis en place pour permettre un échange maximum. «Pour optimiser les échanges et créer un maximum d’interaction entre les participants dans les 5 villes, nous avons prévu un Hangout qui a permis de connecter, en live, les 5 événements avec plus de 20.000 vues durant la soirée. Une autre manière de mettre la technologie et la solidité de notre réseau au service de l’échange et de la création», poursuit Brahim Amdouy.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *