Le Sommet francophone des DSI 2015: IDC se prépare pour la 3ème édition

Le Sommet francophone des DSI 2015: IDC se prépare pour la 3ème édition

Après deux édition couronnées de succès, le sommet revient à nouveau avec beaucoup d’innovation, de dessins et de nouveautés.

Aujourd’hui, ce sommet est reconnu comme étant le plus large rassemblement des décideurs en technologie de l’information et de la communication dite TIC à travers l’Afrique. Une panoplie de 250 DSI issus de 12 pays de la région de l’Afrique du Nord et Afrique francophone, notamment le Sénégal, le Togo, le Gabon, le Cameroun, la Mauritanie, la Côte-d’Ivoire, le Mali, Algérie, le Bénin, le Niger, la Tunisie et le Maroc, ce qui en fait le plus grand rassemblement des décideurs des TIC de la région de l’Afrique francophone.

Le cabinet mondial de l’intelligence de marché, International data corporation (IDC) a choisi le Maroc dès 2013 pour abriter ses sommets. Cette année, l’événement suscitera la réflexion chez les décideurs grâce à une combinaison de présentations et études de cas des utilisateurs finaux permettant ainsi aux DSI d’échanger sur les dernières tendances, les meilleures pratiques et s’impliquer dans les discussions générales avec leurs pairs.

Pour cette troisième édition, le thème qui lui a été choisi n’est pas arbitraire. «Où la technologie rencontre les affaires» répond selon les organisateurs aux tendances et besoins actuels du marché. «Il démontre l’importance d’aligner étroitement les fonctions informatiques et celles des métiers dans ce moment crucial où les entreprises de la région sont confrontées au défi de la mise en œuvre des services innovants», indique dans ce sens Ouafa Kathir, directrice IDC Afrique du Nord et Afrique francophone.

IDC reconnaît par la même occasion que la capacité à corréler rapidement les dépenses des projets IT avec les priorités stratégiques de l’entreprise est essentielle. Les DSI sont contraints de plus en plus à démontrer la valeur commerciale de leurs projets IT et les aligner sur les objectifs stratégiques de leurs entreprises.

Dans ce contexte, le Sommet francophone des DSI 2015 étudiera la nécessité d’englober dans les plans IT les mesures et objectifs commerciaux aux côtés des mesures IT déjà existantes et qui examinent généralement, la réalisation des projets dans l’isolement.

Par ailleurs, IDC annonce l’introduction de deux ateliers informatifs dans cette nouvelle édition. Le but est d’aider les DSI à prendre des décisions technologiques plus efficaces face aux contraintes temporelles. Ils permettront ainsi selon les organisateurs de créer un échange autour de l’atténuation des risques technologiques, la maximisation de l’efficacité des investissements informatiques, etc.

Rappelons que le Maroc, destination IT par excellence, est le plus grand marché des TIC dans la région francophone en représentant environ 40% de l’ensemble des dépenses. Aussi, IDC prévoit-elle que le renforcement des dépenses TIC dans ladite région parviendra à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 8,2% au cours de la période 2012-2016, un taux qui se compare favorablement avec les autres marchés émergents du monde.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *