Habib El Malki au perchoir… évidemment

L’USFP retrouve la présidence de la première Chambre, le PJD vote blanc et l’Istiqlal boycotte

Comme prévu, Habib El Malki a été élu président de la Chambre des réprésentants. Le candidat de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) a été le seul candidat à ce poste. Il a reçu le soutien du Parti authenticité et modernité (PAM) ainsi que celui du Rassemblement national des indépendants (RNI) et de l’Union constitutionnelle (UC) en plus bien évidemment du vote du groupe parlementaire de l’USFP.

De leur côté, les députés du Parti de la justice et du développement (PJD) ont choisi de voter blanc, symbole de l’échec des tractations menées pour choisir un candidat consensuel pour le perchoir.  Le groupe istiqlalien est allé encore plus loin. En effet, les députés de l’Istiqlal ont choisi de boycotter la séance de l’élection en guise de protestation. Le Parlement doit donc reprendre du service, notamment pour voter le projet de loi sur l’acte constitutif de l’Union Africaine. Si le Parlement a choisi un nouveau président, les choses semblent devenir plus compliquées pour la formation d’un gouvernement au regard de l’attitude des parlementaires du PJD. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *