AFAD, une nouvelle association dédiée aux femmes

AFAD, une nouvelle association dédiée aux femmes

La naissance de la première Association des femmes à Afourer est une première sur les plans régional et provincial. L’AFAD (Association des femmes d’Afourer pour le développement) s’assigne pour objectifs d’inciter la femme à participer au développement économique et culturel de sa région, de créer des emplois générateurs de revenus, d’encourager la participation de la femme à sa propre formation et au développement durable de sa région. «Plusieurs rencontres ont été déjà organisées avec diverses associations pour donner naissance à cette association de femmes qui est pour nous une consécration. Le conseil rural d’Afourer rend un grand hommage à cette initiative louable qui ouvrira d’autres horizons à la femme d’Afourer», a déclaré Mustapha Reddad, président du conseil communal d’Afourer, lors d’une réunion organisée, lundi 30 novembre, au siège de la Maison des jeunes à Afourer. Au cours de cette rencontre, à laquelle ont participé plus de 70 femmes, les membres du conseil communal d’Afourer et les présidents d’un grand nombre d’Associations, l’accent a été mis sur le rôle que peut  jouer la femme dans le développement durable de sa région. Cela se manifeste notamment en milieu rural où la femme, à l’instar des autres régions du Royaume, «a un impact positif considérable sur le développement socio-économique, politique et culturel de sa région», a ajouté M. Reddad. D’après des informations recueillies auprès des membres du conseil communal d’Afourer, la création de l’AFAD entre dans le cadre de la réalisation d’un plan d’action de développement pour les années à venir. Ce plan se fixe comme objectifs d’encourager la femme à participer dans la gestion de la chose publique. Pour Fatiha Mahi, conseillère communale à Afourer, «nous avons organisé des journées de communication avec un grand nombre d’Associations. Et c’est pour la première fois qu’une Association féminine est née à Afourer. Depuis belle lurette, plusieurs demandes nous ont été adressées pour faire participer la femme au sein d’une Association, au développement durable d’Afourer et de ses régions. A Afourer, nous avons des potentialités féminines considérables, ce qui nous a permis, aujourd’hui, de concrétiser cet événement historique qui est une sorte d’apothéose pour notre région», a souligné Mme Mahi. Soulignons que la commune rurale d’Afourer a organisé, samedi 31 octobre, une journée de communication avec les femmes d’Afourer et régions. Au cours de cette journée, M. Reddad avait affirmé que la commune rurale ambitionne d’aider les femmes à surmonter les obstacles entravant leur participation au développement de leurs régions.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *