Agadir : Congrès international sur l’arganier

Agadir : Congrès international sur l’arganier

Un premier Congrès international sur l’arganier est désormais inscrit sur le calendrier des rencontres de la ville d’Agadir. Organisé par le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime en collaboration avec le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, ce meeting international se déroulera du 15 au 17 décembre sous le thème «Acquis et perspectives de la recherche scientifique». L’objectif principal de ce congrès étant de permettre le partage des connaissances scientifiques et techniques entre les spécialistes de la communauté scientifique nationale et internationale, les gestionnaires forestiers, les acteurs économiques et les utilisateurs, et la contribution à la consolidation du plan d’action visant le développement d’une filière arganière sur des bases scientifiques solides. Par ailleurs, cette rencontre se veut une plate-forme pour contribuer à la consolidation du plan d’action visant le développement de la filière de l’arganier. Ceci étant, le programme de ce congrès se focalisera dans un premier temps sur la présentation des différentes recherches entamées dans ce cadre. Par ailleurs, des orientations stratégiques de recherche seront également au centre de cette rencontre afin de garantir le développement scientifique dans ce domaine mais aussi pour assurer une meilleure préservation de cette ressource.
Au programme de ce congrès, quatre axes de débat dont on note en premier lieu l’écosystème de l’arganier. Notons dans ce sens que cet axe sera dédié à l’exposition des derniers acquis sur la biogéographie, l’écologie de l’arganier ainsi qu’à la gestion actuelle de l’écosystème. Le deuxième axe se focalisera sur les itinéraires techniques de l’arganier, et ce, en mettant en avant la valorisation des produits de l’écosystème arganier ainsi que les nouvelles techniques de multiplication et de régénération de l’arganier. Deux autres axes liés à la valorisation des produits ainsi qu’à la structure et le fonctionnement de l’écosystème arganier sont également au programme de cette rencontre. Les autorités compétentes ne cessent de déployer des efforts pour préserver cette ressource naturelle. En effet, cette filière a vécu au cours de ces dernières années sur le rythme d’une vraie stratégie de développement liée aussi bien à la protection de la ressource qu’à la préservation des produits qui en dérivent. On note dans ce sens la mise en place des indications géographiques, la constitution de la Fédération interprofessionnelle marocaine de la filière d’argan ainsi que la promotion de la recherche scientifique qui sera au cours de ce congrès au centre du débat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *