Agadir : La pêche à la canne attire les adeptes

L’étendue des plages de la ville d’Agadir a fait de la pêche à canne un hobby très prisé par les habitants. Fonctionnaires, professeurs et gens de tout âge et de toute profession ont fait de cette activité leur moment de loisirs favori. Pratiquée plus spécialement les week-ends et les jours de vacances, les passionnés de la pêche ont ainsi déniché les coins rocheux, désertiques et calmes des plages de la ville pour mieux pratiquer leur passion. Tifnit, Ifni, Imouran, Taghazout, Aglou et plusieurs autres plages de la région constituent des points de pêche à canne par excellence.
«Je me suis passionné pour la pêche depuis quelques années. Au début, j’accompagnais un groupe d’amis le samedi et dimanche et je les voyais faire et c’est ainsi que moi aussi je me suis senti attiré par cette activité et je l’ai adoptée comme loisirs», nous révèle Jamal. «La pêche à canne a plusieurs mérites. Elles apprend la patience, l’amour du défi et la persévérance. De même qu’elle m’offre un moment d’isolement et de détente au bord de la mer, loin de la ville et du stress du travail», explique-t-il. Pourtant, cette activité nécessite un minimum de savoir-faire et un choix particulier de la canne et de l’hameçon. Il existe de nombreuses manières de pêcher, chaque manière étant plus au moins spécifique pour attraper tel ou tel poisson.
La canne à pêche qui se constitue d’un fil hameçonné et appâté est attachée au bout d’une perche, quand le poisson mord à l’appât, l’hameçon se plante dans sa bouche. Une fois que le poisson a mordu à l’hameçon, le pêcheur doit ramener le fil, épuiser le poisson et le sortir de l’eau avant qu’il ne se libère. «Le poisson pêché doit rester frais c’est pourquoi ceux qui ont les moyens s’équipent de petits frigo alors que d’autres font avec les moyens de bords en déposant ce qu’ils ont pêchés sur les roches ou dans des seaux», nous explique ce passionné de la pêche à la canne.
Ainsi, le poisson pêché atterrit sur une table bien garnie, donnant un sentiment de fierté au pêcheur. Si Jamal admire de pêcher en amis ou en solo au bord de la mer, D’autres pères de famille choisissent ce hobby parce qu’il leur permet au même titre que leurs enfants de sortir, profiter de la mer en familles tout en s’adonnant à leur passion. C’est cette passion même qui a poussé certains à s’approprier ou louer des maisons au bord des splendides plages de la région, pour vivre leurs passions pleinement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *