Assilah : Promouvoir la création littéraire chez l’enfant

Assilah : Promouvoir la création littéraire chez l’enfant

La prestigieuse Bibliothèque prince Bandar Bin Sultan s’est transformée, depuis mercredi, en haut lieu de création littéraire pour enfants. S’inscrivant dans le cadre du moussem d’Assilah, cette manifestation se poursuit jusqu’au 17 juillet sous le thème «Ecriture et création de l’enfant». Organisé après deux autres ateliers tenus pendant les saisons d’hiver et de printemps 2011, cet événement littéraire est destiné aux enfants âgés entre 13 et 15 ans, qui «ont intégré l’ambiance de l’écriture et de la création avec des yeux où irradie la lumière de la lune, la flamme de l’ambition et l’effervescence des aspirations. Ils se sont émancipés, ne serait-ce que le temps d’une saison, de l’emprise du consommable, du quotidien et de l’anecdotique en basculant vers le monde d’imagination afin de donner naissance à de savoureux récits avec spontanéité et liberté», indique Ikram Al Abdi, coordinatrice de cet événement littéraire.
Lancée en 2009 lors du 31ème Moussem culturel international de la ville, cette manifestation qui fait partie d’une série d’ateliers initiés par la Fondation du Forum d’Assilah s’assigne pour objectif principal de promouvoir et renforcer la création littéraire chez les enfants et de les initier aux principes et aux premières techniques de l’écriture de la poésie et de la nouvelle. «Les enfants créateurs d’Assilah fréquentent cet atelier pour tremper leurs plumes dans l’écume des vagues d’Assilah afin de calligraphier les mots les plus beaux et les plus resplendissants, dans un espace libre et accueillant. Ils sont encadrés par des professeurs compétents, qui ont supervisé l’atelier avec amour, passion et professionnalisme», affirme Mme Al Abdi. Ayant aménagé un bel espace de travail dans la Bibliothèque prince Bandar Bin Sultan, les organisateurs veulent créer une ambiance de convivialité et d’amitié dans cet atelier et d’en faire une «sorte de fête des oiseaux au firmament de leurs gazouillis», précise Mme Al Abdi, avant d’ajouter que l’atelier d’écriture littéraire pour enfants «est devenu aujourd’hui, à l’occasion du 33ème Moussem d’Assilah, une vraie demeure dont la construction est entièrement finie».
Outre cet atelier d’écriture littéraire, le 33ème Moussem d’Assilah se distingue aussi par la programmation d’un autre atelier de peinture pour enfants dont les travaux se déroulent aux locaux du Palais de la culture, plus connu par les Zaïlachis par Ksar El Raïssouni. Cet atelier de peinture a été lancé lors du 1er Moussem cultuel d’Assilah. Il a été fréquenté, à l’époque, par plusieurs peintres, sculpteurs et graveurs zaïlachis dont les artistes Mouad Jebari, Anas Bouanani, Youness El Kharraz, Hakim Ghaïlan et Zouheir El Kharraz.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *