Beni Mellal : La floraison du commerce des téléphones pendant le Ramadan

Beni Mellal : La floraison du commerce des téléphones pendant le Ramadan

Si le commerce des légumineuses et de tous les produits les plus consommés pendant le Ramadan fleurissent, celui des téléphones portables connaît, à son tour, une activité intense. Pendant le mois sacré, voire quelques jours avant, ce genre de commerce atteint son apogée notamment en après- midi et après la rupture du jeûne.
«Je constate ces deniers jours que la vente et l’achat des téléphones portables réalisent des bénéfices considérables (de 150 à 250 DH) surtout chez les réparateurs et les revendeurs. On achète la marchandise des souks de Kasbat Tadla, de Beni Mellal, de Casablanca, de Souk Sebt…Comme on peut les acheter des particuliers qui viennent d’arriver de l’étranger. Le Ramadan est un mois où les gens ont grand besoin de communiquer avec leurs amis et leurs familles», a souligné Ali, un réparateur de téléphones mobiles au centre-ville de Beni Mellal.
Devant les boutiques de ces réparateurs, des dizaines de gens obstruent les rues en attendant leur tour ou se bousculent pour réparer leurs petits appareils. Souvent, on n’entend que des sonnettes de toutes les couleurs surtout lorsque le réparateur tente de mettre le doigt sur la panne empêchant le téléphone mobile de bien fonctionner. «On a plusieurs façons de réaliser des bénéfices, on peut faire des réparations et vendre quelques pièces comme la batterie qui coûte entre 40 DH et 50 DH, le chargeur 15 DH, la carte mémoire entre 55 DH et 60 DH, la carcasse du portable coûte 20 DH… Dernièrement, c’est le décodage qui est le plus demandé dans la mesure où nos clients achètent souvent des portables de l’étranger. On peut faire aussi « la reprise » : on vend un téléphone portable en échange d’un autre portable plus une petite somme d’argent allant de 100 DH à 200 DH. Mais on peut vendre des portables à un prix qui varie entre 150 DH et 1500 DH, cela dépend de la marque de la marchandise… », souligne Abderrahmane, un réparateur de téléphones portables à Kissariate Ain Asserdoune.
Selon des informations recueillies auprès d’un autre vendeur et réparateur de portables, les marques les plus prisées sont Nokia, Samsung et LG. Adil est l’un des réparateurs de portables les plus connus en ville.
Le secret de sa réussite réside dans sa manière de se comporter avec les clients qui le fréquentent : «Tous les clients préfèrent que la réparation ou la vente des téléphones portables se fassent dans la transparence. Il ne faut jamais tricher pour s’emparer de l’argent d’autrui. Je suis sérieux avec mes clients et je respecte les délais fixés pour les réparations. Pour les prix de mes produits, ils sont abordables dans la mesure où je ne cherche pas à réaliser des bénéfices douteux et c’est là où réside le vrai secret de ma réussite».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *