Boujdour : 33 millions DH pour des projets de développement

Ces projets ont été lancés à l’occasion de la commémoration de la Révolution du Roi et du peuple. Ils auront pour effet l’amélioration des conditions des habitants de cette ville qui connaît une forte croissance économique et démographique. Dans ce cadre, il a été procédé à l’inauguration de la route reliant Boujdour à Mat-Alwik, situé dans la commune rurale Jrifia. Ce projet a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’Agence de développement social et le conseil provincial de Boujdour moyennant une enveloppe budgétaire de 2,3 millions de dirhams.
Le secteur de la pêche maritime, qui est le moteur de l’économie locale, a connu le lancement de plusieurs projets pour valoriser les conditions de travail dans ce secteur. Ces projets portent notamment sur l’aménagement de plus de 330 lots sur une superficie de 73.564 mètres carrés moyennant une enveloppe de 11 millions de dirhams et la construction de 100 magasins sur 10 mètres carrés chacun. Ce dernier projet a coûté plus de 5 millions de dirhams alors que l’extension de la halle aux poissons a nécessité un financement de 4 millions de dirhams.
D’autres projets visant le renforcement des infrastructures de base ont été réalisés et inaugurés à la même occasion. C’est ainsi que plusieurs ateliers ont été aménagés. Ils sont destinés à la réparation des barques et pour le dépôt du matériel de la pêche. Ces projets ont coûté 3,5 millions de dirhams et ils ont été bien accueillis par les marins-pêcheurs qui travaillent dans cette ville.
Boujdour a vu également la création d’un centre médical et un autre pour la protection civile ainsi qu’un centre polyvalent qui aura pour effet de contribuer à l’animation de la vie culturelle dans cette ville. En outre, et dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain, le centre socio-éducatif de Lagti Lghazi a bénéficié de la remise de certains équipements audiovisuels.
Tous ces projets ont été réalisés grâce à la coopération entre la délégation régionale de la pêche maritime, l’Agence de développement des régions du Sud marocain, l’Office national de la pêche, le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, ainsi que la préfecture de Boujdour pour un total de 31 millions de dirhams.
Le but est de maîtriser la croissance urbaine des sites de pêche et assurer des conditions adéquates de vie et de travail pour les marins-pêcheurs dont un nombre important a choisi de s’installer définitivement dans ces villages de pêcheurs . Ces projets s’ajoutent au grand projet qu’attend avec impatience la population de Boujdour (45.000 habitants) et qui porte sur la construction du port de pêche dont la première tranche coûtera 240 millions DH.
Ces projets lancés récemment témoignent de l’intérêt primordial qu’accorde le gouvernement de Sa Majesté au développement de cette partie du Royaume. Aujourd’hui, la population de Boujdour se souvient avec fierté de la visite historique de SM le Roi Mohammed VI à leur ville en 2006. Il est le premier Souverain à avoir visité Boujdour depuis la réintégration des provinces du Sud à la mère patrie. Pour eux, cette visite avait constitué un tournant dans l’histoire de cette ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *