Dakhla : 31ème anniversaire du retour de Oued Eddahab

La ville de Dakhla a abrité, samedi, un meeting populaire organisé dans le cadre des festivités marquant la célébration par le peuple marocain du 31è anniversaire de la récupération de la province de Oued Eddahab et son retour à la mère patrie le Maroc. Ce meeting a été marqué par des allocutions mettant en exergue les significations profondes de cet anniversaire qui constitue une occasion pour se remémorer la solidité, la profondeur et la continuité des liens historiques unissant les provinces du Sud au Maroc et l’attachement indéfectible des habitants des tribus sahraouies aux Souverains et au Trône Alaouites et leur mobilisation constante pour la défense des valeurs sacrées du Royaume. A cet égard, le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri, a mis en avant la fierté du peuple marocain de célébrer cet évènement riche en valeurs patriotiques sincères et gravé en lettres d’or dans les annales de l’histoire de la lutte pour le parachèvement de l’indépendance et de l’intégrité territoriale du Royaume. M. El Ktiri a mis l’accent, à cette occasion, sur les profondes significations symbolisées par cet anniversaire qui incarne l’attachement aux fondements authentiques et aux constantes du pays, mettant en avant la participation distinguée des fils de la région de Oued Eddahab-Lagouira au processus de lutte nationale pour la liberté et l’indépendance, dans un esprit de mobilisation constante. Il a aussi souligné l’attachement indéfectible des habitants de la région de Oued Eddahab-Lagouira au glorieux Trône alaouite et passé en revue des événements phares dans le processus de lutte menée dans les provinces du Sud pour le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume, ainsi que les énormes sacrifices consentis pour la libération du pays du joug colonial. Il s’est attardé, par ailleurs, sur les significations profondes symbolisées par le déplacement à Rabat, le 14 août 1979, des représentants des habitants de la province de Oued Eddahab, avec à leur tête des ouléma, des notables et des représentants des différentes tribus, afin de renouveler à feu SM Hassan II leur serment d’allégeance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *