Dakhla : Injection de 702 millions de dirhams d’investissement

Dakhla : Injection de 702 millions de dirhams d’investissement

702 millions de dirhams est le montant des projets approuvés récemment à Dakhla par la Commission régionale d’investissement.
Selon un rapport du Centre régional d’investissement de Dakhla (CRI), dix projets totalisant une enveloppe budgétaire de 702 millions DH ont été validés récemment par la Commission régionale d’investissement.
Ces projets, qui devront permettre la création de 685 emplois, concernent les secteurs de l’industrie de transformation et d’aquaculture (2 projets), du tourisme (5), des services (2), de l’énergie et des mines (1).
D’après ce rapport dont ALM a obtenu une copie, d’immenses efforts ont été consentis au cours des dernières années pour faire connaître les potentialités de la région et consolider son attractivité, à travers différents projets de rénovation urbaine, et ce pour mettre à profit sa position exceptionnelle et ses atouts diversifiés, à travers notamment diverses actions de désenclavement de la région en vue de favoriser son ouverture et assurer son interconnexion avec les autres villes du Royaume, ce qui fait d’elle aujourd’hui une destination privilégiée pour les investisseurs désirant investir dans les provinces du Sud.
Et d’ajouter que ces potentialités de taille sont confortées par les multiples infrastructures dont dispose la région et les mesures d’accompagnement ayant été entreprises pour permettre aux investisseurs nationaux et étrangers de choisir cette région comme destination privilégiée pour leurs projets.
«Les différents programmes et projets initiés ces dernières années dans la région pour relancer les divers secteurs et améliorer le cadre et les conditions de vie des citoyens ont permis à cette région d’effectuer une mutation majeure en matière de développement socio-économique et urbain, ce qui constitue indéniablement des atouts renforçant l’attractivité de la région», explique ce rapport.
Cette région offre un large éventail d’atouts économiques indéniables qui ouvrent l’appétit d’hommes d’affaires et groupes étrangers, notamment dans les domaines de la pêche, de l’agriculture, du tourisme et de l’élevage, des secteurs qui présentent de grandes opportunités d’investissement et un potentiel de développement important.
Cette ville connaît également le lancement de programmes de renforcement des infrastructures, l’éradication de l’habitat insalubre, la consolidation des équipements collectifs et des zones industrielles, l’appui aux projets sociaux et de proximité, la promotion de l’investissement, le désenclavement de la région d’Oued Eddahab-Lagouira.
Déjà un groupe d’investisseurs marocains et australiens envisagent la réalisation d’un projet de conchyliculture dont le coût global est de plus de 240 millions de dirhams et qui va engendrer la création de quelque 400 postes d’emploi directs et indirects, dans cette région réputée mondialement par la richesse de ses eaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *