Dakhla : Le tissu associatif local sous le feu des projecteurs

Dakhla : Le tissu associatif local sous le feu des projecteurs

Au long de deux jours, la ville de Dakhla a abrité une rencontre régionale pour diagnostiquer la situation du tissu associatif local, écouter les autres acteurs, et évaluer leur interaction avec leur environnement. «Le tissu associatif dans la région de Oued Eddahab-Lagouira : état des lieux et perspectives», tel est le thème de cette rencontre qui a eu lieu à Dakhla les 2 et 3 février à l’initiative de la coordination régionale de l’Agence de développement social (ADS). Celle-ci rentre dans le cadre de la mise en œuvre du programme «Takwiya», lancé en octobre dernier à Dakhla pour la qualification des associations dans les provinces de Oued-Eddahab et d’Aousserd. Elle a pour objectif le renforcement des capacités et des compétences des associations en vue d’assurer leur pleine intégration dans le processus de développement local. Cette rencontre qui a réuni les représentants du tissu associatif local a eu pour objectif d’établir un diagnostic des besoins et des attentes du tissu associatif dans la région et d’examiner les moyens de hisser les performances et les capacités des associations locales dans leur champ d’action respectif, et a également constitué une occasion pour les participants de s’informer des expériences du tissu associatif dans d’autres régions, à travers des exposés qui seront présentés par les responsables des coordinations régionales de l’ADS à Laâyoune et à Guelmim. Les travaux de cette rencontre se sont articulés autour de trois axes liés au «Réseautage pour fédérer les efforts du tissu associatif», «Groupements d’intérêt économique» et «Programmes de formation pour le renforcement des capacités et des compétences locales».
Le tissu associatif dans cette région a été marqué par une grande dynamique pendant ces dernières années, et ce grâce notamment à l’appui financier de plusieurs partenaires, en l’occurrence l’INDH, qui depuis son lancement en 2005 a contribué au dynamisme que connaît ce tissu actuellement. Rappelons que la coordination régionale de l’ADS a organisé, au cours des deux dernières années, une série de sessions de formation dans le cadre des plans provinciaux de formation. Ces plans de deux ans ont été élaborés conformément aux objectifs des Fonds de développement local (FDL) des deux provinces, créés dans le cadre de l’INDH pour notamment renforcer les capacités des acteurs locaux, piloter la réalisation des diagnostics territoriaux, et ce en vue de contribuer au renforcement des capacités des acteurs locaux dans les provinces.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *