Dakhla : Mise en service du premier scanner mobile

Dakhla : Mise en service du premier scanner mobile

Ce scanner mobile pour camions et conteneurs dans la région du Sud a été réalisé sur une superficie de 1 ha (dont 1.000 m2 couverts) pour un coût global de 22 millions DH. D’une valeur de 19 millions DH, l’appareil scanner, fixé sur camion mobile, s’apparente à ceux utilisés dans les ports pour contrôler les conteneurs avec mobilité dans divers sites de dédouanement. Cet outil de haute technologie vise à permettre aux services douaniers exerçant aux frontières avec la Mauritanie d’effectuer leurs contrôles de manière plus rapide et plus efficace. L’Administration des douanes et impôts indirects (DII) réagit ainsi à la forte augmentation du trafic transfrontalier et pose un jalon important dans la lutte contre la fraude sous ses diverses formes. Grâce à cette nouvelle installation, l’Administration des douanes précise qu’un camion n’aura en principe plus besoin d’être déchargé lors d’un contrôle douanier. En lieu et place, le véhicule passera au scanner et sa cargaison analysée par imagerie. Pour mener à bien leur mission, les agents douaniers ont été formés et familiarisés avec ce nouvel outil de travail. Depuis quelques années, l’ADII s’est dotée de moyens hautement technologiques qui, couplés à des techniques de sélectivité et de gestion du risque, permettent d’effectuer les contrôles nécessaires sans contraintes pour les opérateurs économiques. C’est dans cette optique de facilitation et de renforcement des moyens de contrôle douanier qu’il a été procédé à l’équipement des principaux ports du Royaume en systèmes scanners. L’ADII a ainsi mis en exploitation, depuis 2005, huit scanners pour des ensembles rouliers installés dans les ports de Casablanca, Tanger, Tanger-Med, Nador et Agadir. Le procédé de ce scanner consiste en un enregistrement tranche par tranche des rayons X qui traversent le véhicule. Un système informatique assemble ensuite les informations pour produire une image couleur haute définition.
Selon les responsables de ce projet, avec cet équipement à rayons X, les employés de la douane peuvent faire en un quart d’heure ce qu’on faisait avant en une journée. Évitant ainsi que ceux qui n’ont rien à se reprocher ne soient pénalisés dans leur activité économique.n
La cérémonie de mise en service de ce dispositif s’est déroulée en présence du wali de la région de Oued-Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province de Oued-Eddahab, Hamid Chabar et du gouverneur de la province d’Aousserd, Al Hassan Aboulaouane, qui étaient accompagnés d’une délégation composée d’élus et des responsables locaux, des Chiokhs, notables et acteurs de la région.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *