Des investisseurs italiens à l’assaut de Dakhla

Des investisseurs italiens à l’assaut de Dakhla

La dynamique socioéconomique que connaissent les provinces du Sud et la participation active de la population locale au processus de développement ont été mises en relief, lundi dernier par une délégation italienne en visite à Dakhla. Dans ce cadre, le wali de la région de Oued Ed-Dahab-Lagouira, Hamid Chabar, a présidé lundi matin au siège de la wilaya de la région une rencontre de travail avec une délégation d’investisseurs italiens venus s’enquérir des potentialités et atouts de cette région. Au cours d’une entrevue avec ladite délégation, le wali a mis en exergue les potentialités de la région, les opportunités d’investissement ainsi que l’encadrement et les subventions de l’Etat. Par la suite, M. Chabar a donné un aperçu sur l’évolution de la question politique et sur les réalisations escomptées sur la scène internationale. A la fin de la réunion, les membres de la délégation italienne ont fait part de leur admiration des efforts consentis pour développer la région et assurer son décollage économique. Ainsi Anna Maria Cervone, qui préside la délégation d’hommes d’affaires dans le domaine de construction, a mis l’accent sur la pertinence de l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc pour régler définitivement la question du Sahara, tout en dénonçant le siège imposé aux Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf, en territoire algérien. Selon elle, cette visite est l’occasion d’instaurer des liens avec les acteurs socioéconomiques de la région de Oued Ed-Dahab-Lagouira pour développer des partenariats et une coopération dans différents domaines d’activité ; vu l’avenir que promet cette région. La délégation s’est également entretenue avec le président de la municipalité de Dakhla, Sidi Slouh El Joumani, qui a donné un aperçu sur les différents programmes et projets en cours de réalisation dans différents domaines à Dakhla, mettant l’accent sur le climat de stabilité et de quiétude régnant dans cette ville, ainsi que l’intérêt porté par les hommes d’affaires à l’investissement dans la région. M. El Joumani a présenté à la délégation italienne un aperçu historique sur la question de l’intégrité territoriale du Royaume, ainsi que les liens ancestraux unissant depuis des siècles les tribus du sud du Royaume et le trône alaouite, et les grandes lignes de l’initiative d’autonomie. Cette rencontre s’est déroulée en présence d’acteurs de la société civile à Dakhla et de personnes ayant rallié la mère-patrie après avoir fui les camps de Tindouf.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *