Deuxième édition du Festival international du méchoui à Berkane

Deuxième édition du Festival international du méchoui à Berkane

Une vingtaine d’équipes représentant plusieurs régions du Royaume ont participé dimanche à la 2ème édition du Festival international du méchoui et de la grillade, «Barbecue Fest’», qui s’est tenue à la ferme équestre Caid Mansouri, à quelques encablures de Berkane. Cinq races d’ovins marocains étaient choisies par les organisateurs pour transcender un art culinaire en compétition de facture internationale. Ainsi les artisans de cette tradition ancestrale ont exercé leurs arts sur les races d’ovins : le Bni Guil (Oriental), Sardi (région des Beni Meskine et le Tadla), D’mane (Figuig), Timahdite (Atlas) et Doughman (Haouz).
C’est un événement qui veut célébrer la convivialité, la tradition, l’authenticité, l’échange, valoriser le patrimoine du terroir et faire du «Barbecue Fest’» une référence dans le paysage gastronomique international.
Le concours qui a duré plus de sept heures a permis aux différents compétiteurs d’étaler leurs passions et savoir-faire selon deux méthodes. Soit une cuisson à l’intérieur d’un four bâti pour la circonstance et qui peut contenir jusqu’à 5 moutons. C’est le cas des compétiteurs qui ont choisi la race Timahdite. Ou la méthode, la plus connue, qui consiste en une grillade sur un feu doux en plein air. La première méthode nécessite une moyenne de 2h30mn alors que la méthode plein air nécessite plus de temps (4h en moyenne.) le méchoui se fait à l’aide de «smen» ou beurre beldi. L’assaisonnement varie selon les plantes fusionnées au beurre.
Le jury était composé de cinq membres, représentant le ministère de l’agriculture, l’Association marocaine du barbecue, l’Association des éleveurs d’ovins et de caprins, la délégation régionale du tourisme à Berkane et un journaliste. Trois participants ont été consacrés selon l’ordre de mérite : Hassan Amahzoune (race Timahdit), Aguelmouss, Khénifra, Mohamed Labied (race Bni Guil) Bni Guil Gharbiya, Tendrara et Safi Cheikh (race D’man) Figuig.
L’organisation de ce concours est un prélude pour les 12èmes Championnats du monde du barbecue qui auront lieu à Saïdia en septembre 2013 sous l’égide de la World barbecue. De même, l’organisation d’une telle manifestation répond à un double objectif. Il s’agit dans un premier lieu de sauvegarder et promouvoir le méchoui comme l’un des arts festifs les plus raffinés de la gastronomie marocaine, notamment dans ses variantes régionales. En second lieu, assurer les moyens d’innovation adéquats pour cet aspect du patrimoine gastronomique national et d’encourager la pratique du barbecue parmi le grand public marocain dans la perspective de l’organisation du Championnat du monde en 2013. C’est ce qu’a expliqué Younes Foudil, président de l’Association marocaine du barbecue.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *