Guelmim-Smara : 161 certificats négatifs accordés au 1er semestre

Guelmim-Smara : 161 certificats négatifs accordés au 1er semestre

Selon un rapport du Centre régional d’investissement (CRI) de Guelmim-Smara, quelque 161 certificats négatifs pour la création de 70 entreprises ont été délivrés lors du premier semestre de 2010. Les sociétés à responsabilité limitée (SARL) viennent en tête avec 87%. S’agissant de la répartition de ces entreprises selon les secteurs, le rapport relève que le Bâtiment et travaux publics (BTP) occupent la première position avec 42%, suivis des services (24 %) et du commerce (21%). Les secteurs du tourisme, d’industrie et d’agriculture occupent la quatrième place avec 13 %. Par ailleurs, la commission régionale d’investissement de Guelmim-Smara a examiné, au cours du premier semestre de l’année en cours, 23 dossiers d’investissement, dont 10 ont été approuvés. Ces projets, d’un montant global de 284 millions de dirhams, devraient permettre la création de 300 postes d’emploi direct, souligne le rapport. S’agissant du secteur des mines, la même source a noté une hausse de 24,6%, indiquant que les demandes d’autorisation d’exploitation des mines traitées par le CRI ont atteint 76 contre 61 durant le premier semestre de 2009. D’ailleurs, la région recèle d’importants indices miniers dont surtout le zircon, le titane, l’or, le marbre ainsi que la matière première des carrières de gravier. Les trois minerais cités en premier restent cependant les seuls à pouvoir jeter les bases d’une exploitation industrielle. La région nourrit beaucoup d’espoirs sur les rendements desdits minerais qui font ou feront l’objet d’exploitation par des investisseurs. D’autres indices sont autorisés à la prospection et à l’extraction sans pour autant arriver au stade d’exploitation à cause de la faiblesse des rendements y afférents. Pour ce qui est de l’industrie, l’activité industrielle en exploitation sur le territoire de la région concerne surtout les secteurs de l’agriculture, des pêches maritimes, des bâtiments et des travaux publics. Les 13 unités opérationnelles se concentrent dans les provinces de Guelmim et de Tan- Tan. Ce dernier en regroupe environ 70%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *