Journées méditerranéennes de coopération textile à Tanger : Assurer le développement et l’avenir du secteur

Journées méditerranéennes de coopération textile à Tanger : Assurer le développement et l’avenir du secteur

La ville du détroit a été choisie pour accueillir, les 27 et 28 octobre, les deuxièmes journées méditerranéennes de coopération textile «MEDITEX». Organisé par la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de Tanger, MEDITEX- 2011 qui s’inscrivait dans le cadre des activités de l’Association des chambres de commerce et d’industrie de la Méditerranée (ASCAME) a constitué une occasion idoine pour les textiliens pour discuter les efforts d’adaptation et de modernisation à déployer pour assurer le développement et l’avenir du secteur. «Le secteur de textile occupe une place essentielle dans le système industriel euro-méditerranéen grâce à son rôle dans la réalisation de l’équilibre socio-économique», indique le président de la CCIS de Tanger, Omar Moro.
Faisant travailler quelque deux millions de personnes, le secteur du textile-habillement euro-méditerranéen compte 150 mille entreprises et génère plus de 200 milliards d’euros. «Nous sommes à même d’améliorer notre compétitivité et tirer notre productivité virer le haut», affirme le président de l’ASCAME, Murat Yalçintas. Selon les organisateurs de MEDITEX- 2011, le secteur du textile-habillement joue un rôle clé dans les équilibres socio-économiques des pays producteurs de l’espace euro-méditerranéen, et particulièrement des pays de la rive sud. Ces derniers comptent parmi les plus importants fournisseurs d’habillement de l’Union européenne dont le Maroc est classé au 5ème rang. Représentant 50% de l’activité industrielle dans la région Tanger- Tétouan, le secteur du textile-habillement a connu une reprise pendant le premier trimestre de l’année en cours. La récession a commencé à s’y faire ressentir depuis les mois de juillet-août. «Le secteur connaît actuellement une légère reprise grâce au changement climatique. Car les donneurs d’ordres ont besoin de renouveler leurs stocks», explique le président de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement- Zone nord, Mohamed Saïd Zniber. Les participants à ces deuxièmes journées se sont penchés à trouver ensemble comment construire une stratégie méditerranéenne pour faire face à la compétition asiatique. Les travaux de cette manifestation se sont distingués aussi par la conclusion des partenariats entre les professionnels du textile-habillement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *