Khénifra : Lutter contre les maladies sexuellement transmissibles

La lutte contre les maladies sexuellement transmissibles en général, et le sida en particulier, a été au cœur d’une rencontre de communication et de coordination entre différents acteurs, samedi, à Khénifra.
Au cours de cette réunion à laquelle ont pris part des représentants de la délégation provinciale de la santé, de l’Organisation panafricaine de lutte contre le sida (OPALS) et de la société civile locale, il a été décidé la mise en place d’un plan d’action commun pour la lutte contre ces maladies. Les intervenants à cette occasion ont appelé à la multiplication de ce genre de rencontres et de contacts, soulignant l’importance de conjuguer les efforts et les interventions entre les différents intervenants dans ce domaine. Dans ce sens, des acteurs associatifs ont mis l’accent sur la nécessité de multiplier les campagnes de sensibilisation, de prévention et de vulgarisation, et de coordonner les actions de lutte contre ces maladies, notamment le sida. Ils ont également appelé à l’organisation de sessions de formation en la matière au profit des acteurs associatifs eu égard à leur proximité des citoyens et partant leur permettre d’accompagner les différents programmes menés aussi bien par le ministère de la Santé que par l’OPALS. Cette rencontre a été, par ailleurs, l’occasion pour l’Organisation panafricaine de lutte contre le sida de présenter son bilan annuel des activités réalisées en 2010 au niveau de la province de Khénifra. Des exposés ont été, en outre, présentés sur le rôle de l’OPALS dans la lutte contre les infections sexuellement transmissibles (IST) et le sida ainsi que sur la santé reproductive.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *