La grand-messe de l’agriculture

«Les préparatifs de la deuxième édition du Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAGRIM) vont bon train et les visites de promotion de cette grand-messe de l’agriculture marocaine en Amérique du Nord (Canada) et en Europe (France, Italie, Pologne) ont été bénéfiques et fructueuses, affirme Hassan Aourid, wali de la région Meknès-Tafilalet.
Lors d’une rencontre avec la presse vendredi 6 avril, M.Aourid a indiqué que cette deuxième édition sera axée sur la question de la rationalisation des ressources hydriques et la nouvelle politique agricole. Il a expliqué que cinq régions marocaines seront à l’honneur lors de ce salon afin de faire valoir leurs diverses potentialités économiques et culturelles et leurs traditions ancestrales. Il s’agit des régions du Gharb Chrarda Beni Hssen, Chaouia Ouardigha, Tanger-Tétouan, Laâyoune,Boujdour, Sakia Al Hamra et l’Oriental .Chaque jour une région sera à l’honneur avec ses couleurs, ses costumes, son art culinaire et tout ce qu’elle compte comme richesse à montrer. M.Aourid a rappelé que la première édition du SIAGRIM a connu un franc succès et que les préparatifs pour son organisation se sont déroulés en un temps record (deux mois), notant que le palmier dattier, produit prisé de la région, sera à l’honneur de cette manifestation agricole d’envergure.
Un choix qui a été expliqué par M. Aourid, du fait de la dégradation qu’a connue cette filière ces dernières années  et la perte qui a affecté cette richesse.
«Le Maroc était le deuxième producteur de dattes après l’Irak avec 15 millions de palmiers, malheureusement, notre pays ne  possède actuellement que 4 millions de palmiers dattiers», a déploré le wali.
Exprimant son optimisme quant aux préparatifs du salon qui vont bon train, le wali a fait savoir que le coût financier de la tenue de la deuxième édition est de l’ordre de 20 millions de DH. Selon M.Aourid, cet événement «est destiné à favoriser un échange d’idées, d’information concernant les techniques de production et faire connaître les potentialités du Royaume en matière d’agriculture». «C’est une occasion propice de réflexion, de discussion des problèmes de notre agriculture et surtout de prise de décision pour notre pays», a dit M.Aourid avant de préciser que le but escompté «est d’impliquer les petits agriculteurs, leur permettre de tirer profit des expériences nationales et étrangères et de les faire bénéficier des moyens susceptibles de les aider à développer leur agriculture». De son côté, le commissaire général du SIAGRIM, Jawad Chami, a présenté les pôles thématiques du Salon (institutionnel, région, productions agricoles et agro-industrielles, élevage, machines agricoles, agrofournitures, international, environnement, et recherche et développement). Il a signalé que le SIAGRIM est un événement à capitaliser pour la région de Meknès-Tafilalet. Il a précisé que ce salon «devrait permettre aux professionnels de prendre les grandes décisions visant à moderniser l’agriculture marocaine , augmenter sa productivité et diversifier ses débouchés». Plus de 20 pays, 850 exposants marocains et étrangers et  400000 visiteurs sont attendus par les organisateurs qui, pour le gigantisme de cette manifestation, ont doublé la surface du salon pour atteindre une superficie de quelque 120.000 m2 dont 50.000 seront aménagés en stands .Pour cette année, la rencontre des professionnels se tiendra à «Sahrij Swani» et  à «Jnane ben Halima» .
Côté animation, chaque jour le public aura droit à une soirée artistique animée par des troupes folkloriques nationales et des troupes étrangères. Cette deuxième édition du SIGARIM, initiée par le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes et la région de Meknès-Tafilalet sous le thème «L’agriculture, notre richesse», se veut un espace de dialogue et d’échange des expériences agricoles les plus novatrices et les plus productives en matière de technologie agricole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *