La ville du détroit au rythme du Panna foot irlandais

La ville du détroit au rythme du Panna foot irlandais

Les visiteurs et les habitants de Tanger ont été, mardi 27 juillet, au rendez-vous avec le tournoi du Panna Knock Out. Cet événement a permis de faire découvrir au public le Panna Knock Out, un nouvel art de football de rue néerlandais. «Cette nouvelle discipline sportive a été créée aux Pays-Bas. On souhaite à travers cet événement transmettre ce nouvel art sportif dans d’autres pays. Nous avons organisé des tournois en Europe particulièrement en Angleterre, France et Belgique. Et c’est la première fois que cet événement se tient dans un pays africain, à savoir le Maroc», a indiqué Matthijs Schröeder, conseiller à l’ambassade du Royaume des Pays-Bas à Rabat. Selon les organisateurs, cet événement s’inscrivait dans le cadre de la célébration des 400 ans de relations économiques entre la Hollande et le Royaume du Maroc. «Cet événement aura lieu notamment dans les villes d’origine de la communauté marocaine installée au Royaume des Pays-Bas. Il est à rappeler que 90% de cette communauté sont en provenance de la région du Rif. Ils sont originaires principalement d’Al Hoceima, Berkane et des régions avoisinantes», a précisé M. Schröeder. Organisé par l’ambassade du Royaume des Pays-Bas à Rabat, cet événement qui a été lancé à Tanger aura lieu ensuite dans les villes de Casablanca, Al Hoceima et avant de prendre fin le 2 août prochain à Nador. «Ce jeu a suscité l’intérêt d’un grand nombre de Néerlandais d’origine marocaine», a affirmé M. Schröeder. Et de faire remarquer que «les spectacles organisés à travers ces villes marocaines seront animés par des professionnels du Panna Knock Out dont la plupart sont des Néerlandais d’origine marocaine et surinamienne, à leur tête le champion du monde maroco-néerlandais, Mohamed Boutaka». Il est à noter que les ressortissants marocains se sont bien intégrés aux Pays-Bas. «Ils occupent de grands postes de responsabilité au gouvernement et à la tête des mairies. Ils se sont imposés dans le cinéma, la littérature et le sport», a affirmé M. Schröeder. Par ailleurs, le Panna Knock Out est un nouvel art de football de rue où la technique et l’artistique ont plus de valeur que le fait de marquer des buts. Les matchs dans cette nouvelle discipline sont rapides, qui durent généralement trois minutes. Il s’agit d’un combat entre deux adversaires sur un petit terrain de 6m x 4m. Celui qui marque le plus de buts gagne. Les professionnels et connaisseurs du Panna Knock Out présentent cette nouvelle discipline sportive comme plus qu’une simple forme de football. Le Panna est très populaire parmi les jeunes et dispose de ses propres codes, langage, style de vêtements, musique, bref son propre style de vie. «L’objectif est d’impressionner l’adversaire sans verser une goutte de sueur dans une atmosphère cool et avec de la musique hip-hop», selon les organisateurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *