Laâyoune : 7.247 interventions de la protection civile en 2011

Laâyoune : 7.247 interventions de la protection civile en 2011

Le nombre d’interventions de la protection civile dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra pour l’année 2011 a atteint 7.247 contre 8.305 une année auparavant. Le commandement régional de la protection civile a organisé récemment des journées portes ouvertes, à l’occasion de la journée mondiale de la protection civile sous le signe «La protection civile et les dangers domestiques», qui coïncide avec le 1er mars. Ces journées visent à sensibiliser les citoyens au danger de ces accidents qui, chaque année, sont responsables de milliers de morts au Maroc, et dont les plus répandus sont les incendies, les incidents dus au gaz butane et ceux dus à l’électricité, les intoxications alimentaires, les chutes et les brûlures. Une cérémonie s’est tenue à cette occasion au siège de la caserne de Laâyoune en présence des autorités locales, des élus et autres personnalités, et qui a été marquée par l’exécution de manœuvres en matière de secours, de sauvetage et d’extinction d’incendies, et ont exposé les équipements et matériels de secours. Au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, et selon Moussahim Bouchaib, le commandant régional de la protection civile à Laâyoune, les services de la protection civile dans la région ont effectué 7.247 interventions en 2011 contre 8305 en 2010. Ses services s’efforcent de réduire les délais d’intervention et de donner plus d’efficacité à leur action, tout en garantissant une meilleure couverture des populations ciblées.
Et d’ajouter que ces journées sont l’opportunité pour mettre en valeur l’ampleur de la mission et des sacrifices consentis par le personnel de la protection civile pour la préservation des vies, des biens et de l’environnement. Selon lui, ces portes ouvertes de trois jours vont permettre de mieux sensibiliser les citoyens et les élèves aux dangers auxquels ils peuvent faire face et leur prodiguer les conseils nécessaires. En marge de ces journées, il a également été procédé à l’animation de séances de sensibilisation des citoyens, particulièrement les écoliers et les étudiants, aux différents risques et à la distribution d’affiches et de dépliants y afférents. Le commandement régional de la protection civile  de Laâyoune envisage de poursuivre son action en matière d’informations et de sensibilisation des citoyens tout au long de l’année, et ce pour faire connaître auprès du public la nature de ses missions, ses méthodes ainsi que ses moyens d’action. Rappelons que durant les événements sanglants qui ont secoué la ville de Laâyoune en novembre 2010 suite au démantèlement du camp du Gdeim Izik, les agents de la protection civile locaux n’ont pas échappé aux agressions des pro-Polisario, et plusieurs de leurs véhicules ont été incendiés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *