Laâyoune : Les 211 projets de l’INDH

Selon le bilan établi par le service social de la wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, et depuis son lancement en 2005, l’INDH a considérablement changé le quotidien des habitants de la province du Sud, dont la population dépasse les 200.000 habitants, à travers la création d’activités génératrices de revenu (AGR) et l’amélioration des conditions de vie de personnes en situation de précarité. Ainsi, 211 projets structurants, d’un coût de 103 millions de dirhams ont été réalisés dans cette province.  95,75 millions DH ont été assurés par les fonds de soutien de l’INDH et 7 millions ont été présentés par les autres partenaires, pour bénéficier à plus de 24.955 personnes. Ces projets, répartis sur les 4 programmes fondamentaux de l’INDH,  ont porté sur les AGR, la lutte contre la précarité, la lutte contre l’exclusion en milieu urbain et le programme transversal. Ce dernier a nécessité quelque 11 millions DH, dont 10 millions provenant des fonds propres de l’INDH, pour mettre en place 89 projets. La création d’activités génératrices de revenus a présenté 43% des projets réalisés depuis 2005. Ces activités ont touché plusieurs secteurs visant essentiellement à améliorer les conditions de travail des populations ciblées et leur assurant les moyens de subvenir à leurs besoins. Pour ce qui est de la lutte contre l’exclusion en milieu urbain, ce volet a porté sur la réalisation de 53 projets ayant coûté 59 millions DH, dont 54 millions assurés par l’INDH. Ces projets ont bénéficié à 13.000 personnes. Le dernier volet de l’INDH concernant la lutte contre la précarité, a vu la réalisation de 69 projets ayant nécessité 39 millions DH. La commission provinciale de l’INDH de Laâyoune a également approuvé d’autres projets importants ayant porté sur le renforcement des capacités et compétences des acteurs associatifs à travers des sessions de formation, qui ont visé à appuyer et à améliorer les capacités de ces acteurs locaux, dans la méthodologie et les différentes techniques du travail associatif. D’autres projets ont également été réalisés avec notamment l’appui d’accès aux infrastructures de base, la création d’un centre d’accueil, ainsi que des projets portant sur l’animation sociale et culturelle, comme c’est le cas avec la construction de terrains de sport et l’organisation de tournois sportifs, d’expositions artistiques et d’activités théâtrales et littéraires. De plus, les actions de l’INDH ont porté sur l’aménagement d’établissements scolaires, la construction et la réhabilitation de plusieurs maisons d’étudiants, ainsi que sur l’acquisition de véhicules de transport scolaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *