Laâyoune : Un festival pour les jeunes

Une autre fois Laâyoune est au rendez-vous. La deuxième édition du festival culturel, social et sportif de l’association Assahil, destinée essentiellement aux jeunes, se tient jusqu’au 31 octobre. Cet événement, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’activité cultuelle de la ville, est placé sous le thème «Nos jeunes au service de notre patrie». Tout au long du festival, les habitants de Laâyoune participent aux différentes activités inscrites au programme où le culturel, le sportif et le social répondent aux mêmes principes : sortir les habitants de la monotonie et offrir aux jeunes un espace d’expression.
Les organisateurs affirment que le fait que cette édition soit consacrée aux jeunes se justifie par les changements que connaît la société marocaine où l’on accorde désormais plus de marge d’action à cette tranche de la population. C’est un moyen pour encourager les jeunes à adhérer au travail associatif, en y consacrant un peu de leur temps et de leurs efforts au profit de l’intérêt général, participant ainsi à l’édification du Maroc de demain. Selon Mohamed Rouijal, président de l’association Assahil, ce festival vient appuyer l’effervescence que connaît la scène culturelle dans la ville de Laâyoune et cherche à impliquer les jeunes dans cette animation régionale. Le programme de cette édition porte sur trois volets. Le social est présent avec force à travers des consultations médicales gratuites au profit des enfants de la ville, des ateliers destinés à la famille, des visites aux hôpitaux, des campagnes de sensibilisation contre les déchets et des soirées artistiques au profit des détenus de la prison locale de Laâyoune. La culture sahraouie est à l’honneur. Une exposition d’artisanat, des jeux populaires, des soirées poétiques sont sur la liste : cérémonie du mariage à la manière traditionnelle, journée de formation au profit des associations portant sur la bonne gouvernance, conférence sur le patrimoine sahraoui, ateliers de communication audiovisuelle, projection d’oeuvres cinématographiques, présentation de pièces théâtrales, ainsi que des soirées artistiques dans les principales places de la ville.
Le sport est présent à travers des tournois de football et de handball. Les organisateurs ont veillé également à ce que les activités de cette édition soient reparties sur tous les quartiers de Laâyoune, pour que le maximum de personnes puisse en profiter. Les organisateurs ont voulu donner à cette activité une dimension internationale. Dans ce cadre, des participants venus de plusieurs pays ont été conviés pour contribuer à l’animation de ce festival à travers des conférences avec les intellectuels de cette région du Sahara marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *