L’amélioration du climat des affaires au centre d’une rencontre à Al Hoceima

L’amélioration du climat des affaires au centre d’une rencontre à Al Hoceima

Une rencontre sur l’amélioration du climat des affaires dans la région de Taza-Al Hoceima-Taounate a été organisée, récemment dans la province d’Al Hoceima, en présence d’un aréopage de responsables locaux et de représentants du secteur privé.
Les participants à cette rencontre ont salué l’initiative de la création prochaine d’une caisse provinciale pour la promotion de l’investissement qui, ont-ils estimé, constituera un modèle à suivre dans la perspective de doter les autres provinces de la région de leurs propres caisses, et cela en s’appuyant sur les efforts coordonnées des secteurs privé et public.
Ils ont également signalé que ce nouveau mécanisme permettra aux investisseurs et aux porteurs de projets de bénéficier de ses ressources financières, logistiques et organisationnelles, comme il se chargera de les accompagner dans la mise en place de leurs plans d’action et l’identification de leurs atouts et leurs faiblesses.
S’exprimant à l’ouverture de cette rencontre, le wali de la région, gouverneur de la province d’Al Hoceima, M. Mohamed Lhafi, a mis l’accent sur la nécessité de développer l’économie du savoir, basée sur la science, l’apprentissage et la formation des cadres qualifiés qui seront capables de développer une économie qui soit au service du citoyen et qui bannit les écarts sociaux.
De son côté, le directeur du Centre régional d’investissement (CRI), Abdelhamid El Mazid, a souligné que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la politique d’ouverture adoptée par le CRI sur les différents acteurs économiques et sociaux dans le but de répondre à leurs besoins et attentes.
Toutes les parties concernées sont conscientes aujourd’hui du fait que l’amélioration du climat des affaires constitue une voie principale pour rattraper le retard observé au niveau de tous les indicateurs sociaux, a-t-il souligné, notant qu’elle sera à même de consacrer le développement durable, renforcer la politique de proximité et pourvoir de nouveau postes de travail.
Ont pris part également à cette rencontre, le président du Conseil régional, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services, le représentant de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), le représentant de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), les représentants de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord du Royaume, les chefs des services extérieurs, des représentants de banques ainsi qu’un ensemble d’investisseurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *