Lancement du programme «Takwia» à Laâyoune

Lancement du programme «Takwia» à Laâyoune

La ville de Laâyoune a abrité la semaine dernière un atelier de lancement du programme «Takwia» qui vient mettre en œuvre la qualification des associations, objet de la convention signée entre le ministère du développement social, de la famille et de la solidarité et l’Agence de développement social pour accompagner le secteur associatif en tant que force de proposition et partenaire à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques. L’atelier de lancement de ce programme a eu lieu au Palais des congrès de Laâyoune par la coordination régionale de l’Agence de développement social en collaboration avec l’espace associatif de Laâyoune et qui réunit plus de mille associations qui s’activent au niveau régional, en présence de plusieurs responsables et acteurs de la région et environ 500 associations régionales. Cet atelier a pour objectif de présenter le programme aux différents acteurs locaux, au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, notamment les associations, et de discuter des modalités de sa réalisation, ainsi que du rôle et des attentes de chacun des acteurs locaux. Selon un communiqué de la coordination régionale de l’ADS de Laâyoune, le programme «Takwia» pour la qualification des associations a vu le jour en 2009, et il s’intègre dans le cadre de la stratégie du ministère du développement social, de la famille et de la solidarité visant à qualifier les associations. A cet égard, le programme «Takwia» se base sur 4 axes : la gouvernance locale des associations, la gestion des projets de développement et l’amélioration de la communication, la coordination entre les acteurs locaux et l’évolution des expertises et compétences locales par rapport à l’accompagnement et le renforcement des capacités des associations.
Ce programme a pour objectif, en premier lieu, d’accompagner le secteur associatif en tant que force de proposition et partenaire associé à la définition et à la mise en œuvre des politiques publiques. En vertu de ce programme, les représentants du tissu associatif bénéficieront durant deux ans d’une série de sessions de formation visant, entre autres, le développement de leurs capacités dans divers domaines, et ce pour doter les bénéficiaires des outils et de l’expertise nécessaires à la bonne marche de leur association. Ce programme va permettre aux bénéficiaires d’acquérir les compétences nécessaires en matière de cadre juridique et développer la bonne gouvernance au sein des associations, tout en se basant sur le diagnostic d’identification des besoins de renforcement de capacités. Rappelons que la ville de Laâyoune dispose d’un tissu associatif très dynamique, avec une forte participation de la femme.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *