Le CRT se dote d’un site Internet

Dans le cadre de la promotion du Programme de développement régional du tourisme (PDRT) à Fès,  le Conseil régional du tourisme (CRT) vient de présenter officiellement son site Internet lors d’une conférence de presse, mardi 10 Avril. Le nouveau site a été mis en ligne le même jour. Selon Driss Fassih, directeur du CRT, «la création de ce site intervient pour répondre aux réalités multiples de la ville de Fès capitale culturelle et spirituelle du Royaume».
M. Fassih a également affirmé en réponse à une question sur le caractère commercial du nouveau portail que «le site n’est nullement un site de commercialisation» avant d’ajouter : «Certes, nous présentons les produits  tels que les hôtels et les maisons d’hôtes mais nous ne vendons pas de prestations. Notre rôle est de faciliter l’acte d’achat pour le client. Ce denier achète directement du prestataire». Selon la même source, le site permettrait de valoriser les atouts de la ville de Fès, asseoir le positionnement touristique de la ville en tant que city break et non en tant que ville d’étape et, enfin, de susciter le positionnement marketing de la ville en tant que cité arabo-andalouse. Une initiative assez intéressante, du moment où le site garantira  une meilleure proximité avec la clientèle désireuse de visiter la ville. Le site, dans sa page d’accueil, donne accès aux six motivations principales de la clientèle ciblée : la culture, la spiritualité, la gastronomie, l’artisanat, le sport et la découverte ainsi que le bien-être et le ressourcement.
La conférence a été une occasion aussi de présenter les projets en cours de réalisation par le CRT de Fès. Ce dernier a prévu d’organiser une multitude d’événements culturels qui visent à valoriser les richesses de la ville. Ces manifestations seront accueillies par plusieurs villes du monde qui constituent, en même temps, des marchés potentiellement intéressants, comme Dakar (tourisme spirituel), Vendée (Festival des arts équestres), Marseille, Strasbourg et Londres (tourisme culturel). À noter dans ce contexte que le CRT de Fès a envoyé des dossiers de presse à cent journalistes spécialisés en France afin de réaliser un film documentaire et un numéro spécial dans un magazine spécialisé.
Dans le cadre de l’amélioration de l’environnement touristique global notamment au niveau de l’infrastructure touristique, le CRT va coopérer avec la Fondation de la culture Islamique pour mettre en place le projet des «Jardins de la Paix». Un projet qui concernera «Jnan Sbil», le jardin botanique, le jardin «Dar Mokri», le jardin «Dar Tazi» et des ruines au sein de la médina qui seront converties en jardins publics.
D’autres projets ont été prévus par le CRT dans le domaine l’insertion professionnelle et de la formation. À cet effet, le centre assurera des formations pour les guides  de la médina dans le cadre de la coopération entre la région belge de la Wallonie et le Maroc.
Par ailleurs, le CRT collaborera avec l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah pour mettre en place un cycle de formation diplômante sur les différents métiers du tourisme. Un projet a été prévu par le centre dans le cadre de la ligne MEDA II en partenariat avec l’Union européenne et le ministère du Tourisme. Ce projet concerne la restructuration de l’offre de formation en tourisme hôtellerie au Maroc. Le CRT, à ce niveau,  soutiendra la formation d’agents de développement touristique.
Au mois de mai, le CRT envisage de mettre en place un autre programme de formation gratuite pour l’apprentissage de la langue et la culture japonaise au profit des professionnels du tourisme.
En plus de ces projets, le centre participera à l’organisation de la cinquième édition du «Festival du Malhoun» ainsi que des Assises internationales du tourisme qui auront lieu les 28 et 29 avril.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *