Lutte contre la précarité et la pauvreté: Six nouveaux projets validés par le CPDH de Khénifra

Lutte contre la précarité et la pauvreté: Six nouveaux projets validés par le CPDH de Khénifra

Le Comité provincial du développement humain (CPDH) de Khénifra, réuni récemment, a approuvé six nouveaux projets d’une valeur globale de 893.460 DH, dans le cadre des programmes de lutte contre la précarité et la pauvreté en milieu rural de l’Initiative nationale pour le Développement humain (INDH).
Cinq projets, d’un coût global estimé à 480.000 DH, ont été validés par le CPDH en remplacement d’un projet retenu auparavant dans le cadre du programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural portant sur la construction d’une salle d’accouchement dans la commune rurale de Had Bouhsoussen, lit-on dans un document transmis à la MAP.
Ces nouveaux projets, financés par l’INDH à hauteur de 380.000 DH, portent sur l’acquisition d’équipements pour le dispensaire de la commune de Had Bouhsoussen (120.000 DH), l’extension du réseau d’assainissement liquide dans le même centre rural (140.000 DH), l’aménagement d’une salle de soin (80.000 DH) et d’une cour devant une mosquée (70.000 DH) à Sidi Mbarek et l’extension du réseau d’assainissement au centre de Aouinate (70.000 DH).
Le sixième projet proposé par l’association Tighza Atlas pour le développement (porteur de projet), dans le cadre du programme de lutte contre la précarité, concerne la construction de la clôture de Dar Talib et Taliba à Tighza (commune rurale d’El Hammam).
La contribution de l’INDH au financement de ce projet, dont le coût total s’élève à 413.460 DH, est de 100.000 DH, selon la même source.
Un total de 134 projets, d’une valeur globale de plus de 48 millions de dirhams (MDH), ont été approuvés par le CPDH de Khénifra dans le cadre des différents programmes de l’INDH au titre de l’année 2012, rappelle-t-on.
La contribution de l’INDH au financement de ces projets s’élève à plus de 37,173 MDH, alors que le reste est assuré par les porteurs de projets.
Ces projets sont répartis entre les programmes de lutte contre la pauvreté en milieu rural avec 66 projets d’un coût global estimé à 17,974 MDH, transversal (53 projets, 13,338 MDH), de lutte contre la précarité (5 projets, 3,4 MDH) et de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain (10 projets, 13,7 MDH).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *