Oujda : les donneurs de sang de plus en plus nombreux

Oujda : les donneurs de sang de plus en plus nombreux

Le nombre de donneurs de sang dans la région de l’Oriental a connu une progression considérable entre les années 1997 et 2009 passant de 4.082 à 15.577. Le nombre de campagnes de collecte de ce liquide précieux, qui n’a pas de substituts artificiels, a enregistré aussi une nette évolution passant de 21 à 163, selon des données du Centre régional de transfusion sanguine d’Oujda qui note une participation remarquable de la femme à ce geste humanitaire et citoyen (46,4% en 2009 contre 18% en 1997).
Le Centre déplore par ailleurs une régression du nombre des nouveaux donneurs (96% contre 42%), faisant remarquer que le nombre des donneurs réguliers représente un taux de 26 %. Le système de transfusion sanguine de la région de l’Oriental est composé d’un Centre régional de transfusion sanguine (CRST), d’une Banque de sang (BS) et de quatre dépôts de sang. Le recrutement de nouveaux donneurs et la fidélisation des anciens donneurs, la mise en place d’une stratégie efficiente pour la promotion de la culture du don de sang, le développement d’un partenariat agissant entre les établissements publics de transfusion et les associations de donneurs de sang, ont été au centre des travaux d’une rencontre internationale organisée à Oujda les 4 et 5 juin. Les participants à cette 2ème rencontre, initiée par l’Association des donneurs de sang de la région de l’Oriental (ADSRO) sous le signe «Rôle de la société civile dans le soutien des centres de transfusion sanguine» ont mis l’accent également sur l’importance de l’actualisation du cadre juridique régissant la transfusion sanguine au Maroc, l’introduction de la culture du don de sang dans les programmes scolaires et le renforcement des moyens d’information, de sensibilisation et de responsabilisation des citoyens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *